Publicité

Nos Artistes

Denis Bernard

15

Acteur polyvalent, présent sur toutes les scènes du Québec, travaillant pour tous les diffuseurs en télévision autant dans les téléromans que dans les mini-séries, Denis Bernard fait aussi de la mise en scène au théâtre en plus d’y exceller comme acteur.
 
À l’automne 2008 il était sur les planches dans la pièce Avaler la mer et les poissons de Sylvie Drapeau et Isabelle Vincent, qui a aussi parcouru le Canada en 2007. Il a été Prospéro dans La tempête de Shakespeare, rôle pour lequel il a obtenu une nomination au Gala des Masques pour sa grande interprétation. Ce spectacle a été en tournée internationale. Il a été remarqué dans L'habilleur de Ron Harwood ainsi que dans Oncle Vania de Tchekhov, Je suis une mouette (non ce n'est pas ça) encore dirigé par Serge Denoncourt et La mort d'un commis voyageur de Arthur Miller.
 
Pillowman, sa dernière mise en scène présentée au théâtre de la Manufacture, fut un très grand succès autant de la critique que du public. Coma unplugged à La Manufacture, Des hommes en habits, à la Compagnie Jean Duceppe ont aussi été de grands succès. Parmi ses autres mises en scène citons au Théâtre du Rideau Vert L'année du championnat et Le grand retour de Boris S, Les trois soeurs au Théâtre de l’Opsis et La fin de la civilisation au théâtre de Quat’sous.
 
À la télévision nous l’avons vu évoluer dans la mini série October 1970 où on l’a retrouvé dans la peau de Pierre Laporte. Il a été aussi de la très populaire série Les aventures tumultueuses de Jack Carterdans laquelle il a tenu le rôle de Sam. Nous l’avons vu aussi évoluer dans la série Fortier, dans la télé-série Virginie ainsi que Emma. Plus récemment, il était dans la série qui porte sur le monde de la boxe Le 7e round ainsi que dans Au nom de la loi, télésérie très réelle, crue, et apprécié des téléspectateurs et des critiques et Les Lavigueur, la vraie histoire. Il est de la série Les hauts et les bas de Sophie Paquin III et bientôt IV et il fera un retour dans La galère. Présentement, il joue dans le téléroman Yamaska.
 
Au cinéma, il a été du premier long métrage de Luc Picard, L'audition, participation pour laquelle il a gagné le prix Génie 2006 pour la meilleure interprétation second rôle masculin, ainsi que dans le film à succès Ma vie en cinémascope de Denise Filiatrault. Nous l’avons vu évoluer dans le premier film de Francis Leclerc, Une jeune fille à la fenêtre, dans le drame La lune viendra d'elle-même, ainsi que dans le film Pour toujours, les Canadiens.