Publicité

Nos Artistes

Emmanuel Bilodeau

13

Depuis sa sortie de l’École nationale de théâtre en 1992, Emmanuel cumule les rôles tant au cinéma, qu’à la télé ou au théâtre. À la télévision, il nous a marqué dans le rôle-titre de la série historique René-Lévesque pour lequel il raflera le Gémeaux Meilleur premier rôle masculin en 2007 et sera à nouveau nommé en 2008. Il a de plus participé à plusieurs téléromans et autres émissions tels que Le volcan tranquille, Si la tendance se maintient, Grande Ourse, Sketch show (nomination aux prix Gémeaux 2007 pour la Meilleure interprétation Humour), Cauchemar d’amour, Les poupées russes, Annie et ses hommes, Belle baie II. On l'a aussi vu sur nos écrans reprendre le rôle de Charles Paulin dans Belle baie III ainsi que dans la série Ni plus ni moi dans lequel il tient la vedette.

Très présent au théâtre, il a notamment joué Hamlet dans la pièce éponyme de Shakespeare au Rideau vert ainsi que tout récemment Figaro dans Le mariage de Figaro mis en scène par Normand Chouinard au Théâtre du Nouveau monde.

On a pu le voir au cinéma dans Un crabe dans la tête d’André Turpin (prix Jutra 2002 pour le meilleur acteur de soutien), Le nèg de Robert Morin, Gaz bar blues de Louis Bélanger, Camping sauvage de Guy A. Lepage et Sylvain Roy, Maman last call de François Bouvier, Les aimants d’Yves Pelletier (nomination aux prix Jutra 2005 pour le meilleur acteur de soutien) et Bluff de Marc-André Lavoie et Simon-Olivier Fecteau (nomination aux prix Jutra 2008 pour le meilleur acteur de soutien)

On peut aussi l'apprécier en tête d’affiche dans le film Le colis, tourné en 2009 ainsi que dans Y’en aura pas de facile.