Publicité

Nos Artistes

Normand Brathwaite

Animateur, comédien, humoriste et musicien, cet homme-orchestre formé à l’Option-Théâtre du cégep Lionel-Groulx est l’une des rares personnalités à avoir œuvré, parfois simultanément, à l’antenne des quatre chaînes généralistes.

Au tournant des années 1980, sa carrière explose sur tous les fronts : à la télévision dans Chez Denise et Pop citrouille, sur scène dans La Cage aux folles et Pied de Poule, sur disque avec le groupe Soupir et le succès Larmes de métal et sur la patinoire de la Ligne Nationale d’Improvisation où il est sacré Champion compteur en 1978 et en 1981.

À sa maîtrise de l’humour (Peau de banane, Le 101 ouest, avenue des Pins, Samedi de rire) s’ajoute un rare talent d’animateur de variétés à la télévision (Beau et chaud, 1988-1994), à la radio (Y’é trop d’bonne heure, CKOI, 1990-2006) et sur scène où il chauffe avec maestria le gala des Prix Gémeaux à 14 reprises entre 1988 et 2002 ainsi que le spectacle de la Fête nationale à une dizaine de reprises, sur les Plaines d’Abraham ou au parc Maisonneuve, entre 1998 et 2008.

Il participe à quelques films (Qui a tiré sur nos histoires d’amour?, The Moderns, Idole instantanée) et marque les années 1990 avec la quotidienne Piment fort et le talk-show Fun noir. Il anime ensuite plusieurs galas d’humour au festival Juste pour rire et au Grand Rire de Québec, et demeure un maître d’œuvre incontestablement énergique à Le match des étoiles (2006-2008) et à Belle et bum, l’émission de variétés qu’il anime hebdomadairement à Télé-Québec depuis 2003.

Il est le lauréat de quatre MetroStar et de 13 prix Gémeaux, dont le Grand Prix de l’Académie qui lui a été décerné en 2006. L’année suivante, il recevait l’un des Prix québécois de la citoyenneté, le prix Jacques-Couture, qui souligne sa contribution à la promotion du rapprochement interculturel.