Mercredi 20h

Accompagner en famille et en équipe

Conjointe d’un homme qui a un trouble d’anxiété généralisée et mère de quatre enfants, dont un avec tendances anxieuses, Tracy-Ann Lugg s’y connait en support pour les proches.

Lorsqu’on pense à une famille de quatre enfants où se mêlent anxiété et trouble d’attention avec hyperactivité, on imagine facilement le chaos… La famille de Tracy-Ann nous montre qu’au contraire, les défis relevés solidairement rendent inspirants!

 

On peut imaginer cette famille comme une grande équipe sportive. Les psychologues deviennent des coachs et il n’y a aucune honte à se faire des alliés chez les professionnels extérieurs. De plus, même si certains membres partagent des difficultés anxiogènes, ils ont appris à échanger leurs stratégies pour s’entraider.

 

Tracy-Ann a tout d’abord été confronté au trouble d’anxiété généralisé de son conjoint, Carl. Il incarne en soi un grand paradoxe; il dispose de beaucoup d’énergie et il est intense dans toutes les situations où il a confiance. Toutefois, à l’opposé, plusieurs craintes viennent limiter ses actions. Par exemple, il n’aime pas particulièrement se retrouver dans les espaces ouverts ou encore prendre l’avion.

 

Toute la famille a aussi dû apprendre à composer avec les tendances anxieuses de Félix. Ce jeune homme a tendance à s’inquiéter davantage que la moyenne. Ses parents doivent donc adapter son éducation en conséquence.

 

Pour triompher dans les épreuves du quotidien, Tracy-Ann a compris l’importance d’adapter les stratégies d’aide à chacun et de bâtir une famille soudée.

Je me trouve très privilégiée d’avoir la famille que j’ai.

À qui nous fait-elle penser?

Accompagner est une thématique qui revient énormément dans la série Au secours de Béatrice. Plusieurs personnages sont présents les uns pour les autres. Ils s’entraident, se soutiennent et se réconfortent.

 

La relation entre Zak et Béatrice en est un bon exemple. Tous deux souffrent de troubles à différents niveaux. Ils échangent et dédramatisent plusieurs situations.

 

Il en va tout autant pour le lien qui unit Olivier-Luc et Caroline. Ils s’entraident pour ne pas rechuter dans leur dépendance. 

Tracy-Ann | photo 3

Pistes de réflexion

  • Faites-vous un lien entre l’hérédité et l’anxiété?

  • Existe-t-il encore un tabou sur le fait de souffrir d’anxiété et de dire que l’on reçoit de l’aide externe?

  • Quelle importance prennent les professionnels dans votre cheminement? 
Publicité
Publicité