Mercredi 20h

Accompagner par correspondance

Émue par la détresse de cette femme inconnue qui fait écho à celle qu’elle a déjà vécue, Danielle Moulin a décidé de correspondre avec elle par écrit pour l’aider et lui donner espoir.

Danielle Moulin souffre de trouble panique avec agoraphobie. Elle a surmonté de nombreuses épreuves. Aujourd’hui, elle est une membre active de l’organisme Phobies Zéro.

 

Depuis un an et demi, Danielle a une amie qu’elle n’a jamais vue, jamais entendue, mais avec qui elle partage le même trouble panique (agoraphobie). Cette femme a pris contact avec elle grâce à un réseau social. Elles se sont mises à échanger de temps à autre. Consciente qu’il est très difficile de demander de l’aide, Danielle est très émue par le cheminement de son amie virtuelle.

 

Sans être prête à se livrer directement à la caméra, cette femme anonyme a tout de même tenu à livrer un message d’espoir aux gens du public à travers Danielle. Elle entrevoit la possibilité d’aider elle aussi quelqu’un dans le futur.

 

Inévitablement, Danielle ne pourrait pas correspondre avec plusieurs personnes de cette manière, mais cette relation lui tient énormément à cœur.

Ce que je trouve le plus beau en ce monde, c’est un humain qui en aide un autre à s’élever lui-même.

À qui nous fait-elle penser?

Accompagner est une thématique qui revient énormément dans la série Au secours de Béatrice. Plusieurs personnages sont présents les uns pour les autres. Ils s’entraident, se soutiennent et se réconfortent.

 

La relation entre Zak et Béatrice en est un bon exemple. Tous deux souffrent de troubles à différents niveaux. Ils échangent et dédramatisent plusieurs situations.

 

Il en va tout autant pour le lien qui unit Olivier-Luc et Caroline. Ils s’entraident pour ne pas rechuter dans leur dépendance. 

Danielle | photo 1

Pistes de réflexion

  • Seriez-vous prêt à contacter quelqu’un de totalement inconnu pour demander de l’aide?

  • Est-ce que les réseaux sociaux peuvent jouer un rôle dans l’acceptation et la démystification de l’anxiété?

  • Y a-t-il des ressources en ligne qui vous ont aidé à mieux comprendre les troubles anxieux?
Publicité
Publicité