Publicité

Ça finit bien la semaine

Vendredi 19h

  Ça finit bien la semaine  
 
À l'émission du vendredi 24 février

Lors de son dernier passage à l’émission, Louis-José Houde avait «exigé » une robe de chambre et un pouf pour son entrevue. Cette fois, Julie et José lui rendent la monnaie de sa pièce ! En pleine promotion du film Ça sent la coupe, il explique comment une de ses fans est responsable de sa participation au projet. Et comme il fait aussi partie du film De père en flic 2, on en profite pour parler de thérapie de couple avec lui. On termine l’entrevue avec le concept du cercle vicieux, dans lequel le public est mis à contribution, au grand désespoir de Louis-José !

Guylaine Tanguay est sans contredit LE phénomène de la musique country au Québec. Julie et José en profitent pour fouiller dans son histoire de famille pas banale ; c’est ainsi qu’ils apprennent qu’elle a commencé à chanter dans les bars dès l’âge de 7 ans, et qu’elle est devenue chef de famille à 11 ans. Comment gère-t-elle le succès qui lui tombe dessus tardivement ? Et quel est le sens de sa relation trouble avec… son aspirateur ?!? C’est une femme lumineuse qui répond aux questions des animateurs. 

Mélissa Désormeaux-Poulin exerce le métier de comédienne depuis son plus jeune âge mais l’engouement du public à son égard atteint des sommets inégalés depuis peu. C’est une situation qui fait du bien à Mélissa, qui rêvait de liberté (et de talons hauts !) dès ses 7 ans. Après un segment très sérieux dans lequel elle relate sa dernière journée avec son père avant son décès, Mélissa raconte des péripéties survenues avec Martin Matte sur le plateau du film Trip à trois qui sera sur les grands écrans dans les prochains mois. Finalement, cette amoureuse du rap se fait offrir un cadeau par Julie, José et Samian.

 
 

Twitter

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les incontournables

  • Pas d'incontournable