CHAÎNES
PUBLICATIONS
TVA FILMS
BOUTIQUES
CONCOURS
NOUVELLES
Mobilité
Emploi
Logo de la chaîne TVATVA
Publicité

Sujets de la semaine

Questions sans réponses

Quand un policier tue quelqu'un dans l'exercice de ses fonctions, on mène une enquête indépendante. Le problème c'est que les proches de la victime et le public n'ont presque jamais réponse à leurs questions. Ce qu'on sait moins, c'est que les policiers impliqués dans ces événements n'ont pas non plus accès aux résultats des enquêtes et que ce secret peut complètement bouleverser leur vie pendant plusieurs années. C'est le cas, par exemple, de cet ex-policier de lac Simon qu'a rencontré Denis Therriault...

- suite -

Quand la police enquête sur la police

Pour répondre aux critiques du public, le gouvernement du Québec vient de créer le Bureau des enquêtes indépendantes. C'est ce nouvel organisme, plutôt que les services de police, qui mènera les enquêtes lorsqu'une personnes est tuée ou blessée grièvement par un policier. Mais selon plusieurs experts, cette mesure sera inutile pour rassurer les citoyens puisque le secret de l'enquête continuera d'être à peu près total...

- suite -

Violence à l'école

Après l'émoi suscité par l'histoire des fouilles à nu dans les écoles, JE dévoile une autre affaire troublante... Dans une école de Montréal, on dû suspendre sans salaire et pendant 40 jours un prof qui s'en est pris violemment à un élève de Secondaire 3. Le garçon a changé d'école, mais l'instituteur doit bientôt y revenir et plusieurs de ses collègues ne sont pas d'accord...

- suite -

L'aquamation

Au Québec, pour disposer du corps d'un défunt, on a le choix entre l'enterrement ou la crémation. Mais un entrepreneur de pompes funèbres de la région de Granby veut offrir une troisième option: l'aquamation! Dans ce cas, c'est l'eau plutôt que le feu qui détruit le corps. Les autorités pourraient bientôt approuver ce nouveau processus plus économique et même... plus écologique.

- suite -