Lundi au Dimanche 

6h00 à 10h00

Camper au Canada

Camping pour tous!

Saviez-vous que le camping est bon pour la santé ET le sommeil? Ce n’est pas nous qui le disons, mais bien une étude sérieuse réalisée par un chercheur de l’Université du Colorado. Une semaine de camping sans écrans aiderait notamment à régler son horloge biologique, qui est souvent détraquée par la lumière artificielle.

Si vous prévoyez faire du camping cet été, c’est le temps de planifier. Quelques conseils, pistes et gadgets pour des vacances inoubliables!

 

Est-il trop tard?

Il est déjà trop tard pour effectuer des réservations pendant les périodes de pointe dans des endroits ultra-populaires comme Sandbanks, en Ontario (https://www.ontarioparks.com/park/sandbanks/fr) ou Mer et Monde à Grandes-Bergeronnes, mais on peut encore trouver des trésors cachés et même des emplacements dans des endroits populaires si nos dates sont flexibles.

Si vous souhaitez aller du côté de l’Ontario, sachez qu’en plus des parcs nationaux, qui font partie du réseau de Parcs Canada, il existe 100 parcs provinciaux et qu’il est possible de consulter leur site en français (http://www.ontarioparks.com/).

Pour le Québec, pour vous donner une idée, l’auteure et journaliste Marie-France Bornais recommende dans son guide «Le Québec en camping» de réserver dès février ou mars pour être certain d’avoir l’emplacement désiré au moment désiré dans un parc de la Sépaq ou de Parcs Canada si vos vacances sont entre la fin juin et le début de septembre.

MAIS si vous êtes ouverts aux découvertes, il est encore possible de préparer votre escapade de rêve. Et les options restent nombreuses!

 

La Sépaq

Au Québec, la Sépaq compte 7000 emplacements de camping, autant en autonomie qu’en formule «prêt-à-camper». Les parcs les plus populaires? Yamaska, Mont-Orford, Jacques-Cartier, dans la région de Québec et Mont-Tremblant, secteur de La Diable.

Là encore, la souplesse reste votre meilleur allié. Quand on cherche sur le site Sepaq.com, on peut cocher l’option «flexibilité» sous le menu «dates» du nouveau moteur de réservation en ligne. Il y aussi maintenant une section «Offre de dernière minute» pour ceux qui ont envie de partir camper sur un coup de tête (on trouve autant des auberges que des escapades en formule «prêt-à-camper»). Évidemment, ce n’est pas tout le monde qui peut partir n’importe quand, mais quand c’est possible, ça donne plus de choix.

Parmi les nouveautés de la Sépaq, mentionnons l’ajout d’une «collection» de sentiers dessinés par les familles. Le premier se trouve au Parc national du Lac-Témiscouata, créé en 2009. On y raconte l’histoire du territoire, en disant aux enfants de se mettre dans la peau des gens qui ont vécu ici dans le passé. Des défis et des jeux de découvertes permettent de rendre la balade plus divertissante, comme la construction d’une hutte et une tyrolienne. Très chouette pour ceux qui vont camper en famille!

 

Expériences hors du commun

Nouveauté cette année pour les gens qui préfèrent la formule «prêt-à-camper» au camping rustique et cherchent une expérience hors du commun : le Village des Écluses, au Vieux-Port de Montréal, à l’entrée du canal de Lachine. C’est un projet fait en collaboration avec Parcs Canada, alors on va pouvoir dormir dans des tentes oTENTik, à mi-chemine entre des tentes et des cabanes. C’est la première fois qu’on va pouvoir dormir dans ce genre de tente en milieu urbain. On va aussi pouvoir louer des mini-maisons ou dans un des bateaux amarrés dans le bassin 1 du Canal Lachine. Il sera possible d’y dormir dès la fin mai.

 

Info : https://www.villagedesecluses.com/ et http://www.pc.gc.ca/fr/lhn-nhs/qc/canallachine/activ/calendrier-calendar/village-ecluses-village-locks

 

Si vous rêvez de calme, il est possible de camper sur une île juste à vous au Parc régional du poisson blanc, à Notre-Dame-Du-Laus, dans les Laurentides (http://poissonblanc.ca/camping/camping-sur-les-iles/). Par contre, il faut savoir que c’est du camping rustique et qu’une embarcation est nécessaire pour se rendre à l’île ou la presqu’île qui sera la vôtre pendant le séjour.  Certaines sont plus isolés et on doit pagayer pendant environ deux heures pour s’y rendre! C’est donc plus pour les couples que les familles. Il reste encore de la place pour cet été.

 

Un coup de cœur en Nouvelle-Écosse

Je suis plus du type «glamping» que «camping» de façon générale, mais certains endroits me donnent quand même envie de laisser sortir «la fille des bois» qui sommeille (très profondément) en moi.

Si vous allez faire un tour dans les Maritimes, un de mes coups de cœur de l’été dernier a été le camping de Meat Cove (http://meatcovecampground.ca/), sur l’île du Cap-Breton, en Nouvelle-Écosse. On a emprunté la Cabot train, l’une des plus belle route au pays, pour aller jusqu’à Meat Cove. La vue est magnifique!

On ne peut pas réserver à l’avance, c’est «premier arrivé, premier servi». Alors si vous prévoyez un road trip dans les parages, prenez ça en note! Les plus beaux emplacements restent, à mon avis, ceux qui sont dans les secteurs plus escarpés, avec vue sur l’océan. Mais attention, il vente!

 

Location d’équipement et initiation au camping

Si vous n’êtes pas équipé et avez envie de faire du camping une seule fois pendant l’été, il est possible de louer l’équipement nécessaire dans certaines boutiques de plein air comme la MEC (appelez à la boutique la plus près de chez vous avant, ce n’est pas possible partout). Le site Gocampingnow.ca permet de son côté de réserver et payer la location de l’équipement dont on a besoin en ligne. L’équipement est ensuite livré et ramassé sans frais pour les gens qui habitent à Montréal (30$ pour les secteurs environnant – pour l’instant). C’est tout nouveau, le site existe depuis moins d’un mois.

Si vous souhaitez vous initier au camping, Parcs Canada propose des activités d’initiation au camping aux abords du Canal Lachine, notamment pour les familles les 1, 8 et 15 juillet 2017. C’est gratuit! Info :  http://www.pc.gc.ca/fr/lhn-nhs/qc/canallachine/activ/calendrier-calendar/initiation-au-camping-2-0-learn-to-camp-2-0

 

Pour s’inspirer

Si vous avez besoin d’inspiration, l’excellent guide Le Québec en camping, publié aux Éditions de l’homme, est remplie de bonnes idées. L’auteure a sillonné la province et présente ses coups de cœur, en donnant une foule de tuyaux.  Vraiment pratique! (J’apporterai le livre.)

Des sites peuvent aussi vous aider à faire vos recherche, comme Camping Caravaning (http://www.campingcaravaningmag.ca/) et Camping Québec (https://www.campingquebec.com/).

 

Chouettes gadgets

Ce n’est pas parce qu’on va en camping qu’on est obligés de vivre comme à l’âge de pierre. Il existe une foule de gadgets qui peuvent rendre notre séjour des plus agréables. Quelques exemples :

• Lanterne avec haut parleur bluetooth

• Un «handspresso» pour se faire un bon café

• Un éclateur de pop-corn

• Un hamac portatif

 

Deux livres chouettes sur le camping pour les tout-petits :

Publicité

Suivez-nous

Publicité
Publicité