Lundi au Dimanche 

6h00 à 10h00

Parcours de vie

1. Là-bas, en Italie, conversations avec ma mère          
Auteur : Mary Melfi       
Éditions : Triptyque

 

Un récit autobiographique à deux voix, celle de Mary qui cherche ses racines et celle de sa mère qui corrige les images fantasmées de sa fille sur l’Italie de son enfance, sur sa existence à Casacalenda, ville médiévale du sud où les paysans étaient pauvres. Mary s’entête à trouver des moments lumineux dans les souvenirs de sa mère et cet échange est tout aussi réjouissant que bouleversant car la plume de l’auteure sait rendre la vivacité de ces discussions avec un talent fou! On a vraiment l’impression d’être dans la cuisine avec elle, d’écouter sa mère (et parfois son père) nous parler d’une société où les enfants travaillaient dès qu’ils savaient s’habiller, de la récolte des olives, des sorcières, des tomates, du mauvais œil, des parrains qui n’avaient rien à voir avec la mafia, des contrats de mariage, des moutons ou de l’immigration en Amérique. Entre Mary féministe et sa mère (vient-elle ou non d’une société matriarcale?) c’est l’histoire d’une réconciliation entre deux générations nous découvrons avec émotion. Et en souriant car le sens critique et l’autodérision teintent tout le récit. Un rare bonheur de lecture!

 

 

2. Paul Mc Cartney, des mots qui vont très bien ensemble  
Auteur : Paul Du Noyer    
Éditions : Baker Street

 

On pourrait avoir l’impression que tout a été écrit sur les Beatles, mais ce livre de conversations entre Paul McCartney et le journaliste rock anglais Paul Du Noyer nous permet vraiment de mieux connaître Paul McCartney car ces entretiens sont à la fois sérieux, fouillés, solidement documentés sans perdre leur caractère intimiste. Que le célèbre Beatles s’exprime sur l’importance de ses racines, de Liverpool, le succès fulgurant du groupe, leur séparation, ses rapports avec John Lennon ou sa manière de voir la célébrité, il est toujours captivant et étonnant de simplicité. On aime tout autant ses considérations sur la genèse des chansons que sur les rapports entre musiciens, son amour pour l’art,  ses influences, son désir d’innover, d’explorer de nouvelles avenues.

 

3. Kent Nagano, Sonnez merveilles!   
Auteur : Inge Kloepper     
Éditions : Boréal

 

La musique classique est-elle vouée à disparaître? Quel est son sens aujourd’hui?

Ce cri d’alarme lancé par Kent Nagano avec une vibrante inquiétude,  s’appuie malheureusement sur la réalité du monde des orchestres qui est de plus en plus difficile.

 

En lisant cet hommage à la musique classique, on mesure quelle perte incommensurable se serait pour l’humanité si on en venait à oublier Bach, Mozart ou Schoenberg…Dans une langue aussi pragmatique que poétique, le maestro partage autant ses observations sur la société, sur l’éducation que ses passions pour les grands compositeurs. Il en parle avec un tel enthousiasme qu’il est impossible d’y résister! Et impossible de lire cet ouvrage sans avoir envie de découvrir toutes les œuvres citées. L’émotion omniprésente est au service de cet ouvrage qui est la somme d’une vie dédiée à la beauté. Souhaitons que Kent Nagano soit entendu!

 

 

4. L’argent ou l’honneur, l’ultime combat de Vito Rizutto   
Auteurs : P. Edwards/Antonio Nicaso 

Éditions : De L’Homme

 

Un parcours évidemment violent que celui du parrain de la mafia montréalaise : de ses débuts à son incarcération en 2006, puis sa libération en 2013, les assassinats sont monnaie courante dans le milieu où évolue Vito Rizutto. Qui, néanmoins, semblait avoir un certain talent pour apaiser les esprits, créer des alliances entre groupes rivaux : au moment de son arrestation, il avait prédit aux officiers qui l’escortaient que son absence de la scène génèrerait un véritable chaos. Il n’avait pas menti…son fils et son père furent des victimes des guerres intestines. Et plusieurs de ses ennemis également. Un livre qui nous éclaire sur l’homme tout comme son élément : qu’il s’agisse de trafics, d’achats de véhicules blindés pour se protéger, du travail des enquêteurs (le projet Colisée), de corruption (la commission Charbonneau) ou de la vérité en ce qui concerne le fameux de d’honneur entre mafieux…

 

 5. Chroniques de riens           
Auteur : Jean-Pierre Girard          
Éditions : Druide

 

Il y a les grandes idées, les débats capitaux, les enjeux incontournables…puis les choses de la vie, les riens du quotidien qui ont pourtant leur importance et leur richesse. Ces chroniques teintées d’humour et de tendresse nous font étonnent par leur charme insolite, leur bon sens, leur lucidité et leur diversité. Jean-Pierre Girard parle avec un égal bonheur de l’épaule d’une femme aimée, de la manière de trinquer, de l’enseignement de la littérature, des sourires forcés, de la bêtise, des nombres qui régissent notre quotidien, des rapports-à-faire qui l’alourdissent, des jurons ou des vendeurs de peurs! 

Et vous, quels riens vous allument?

 

 

6. Raconte-moi Joey Scarpellino   
Auteur : Patrick Delisle-Crevier   
Éditions : Le petit homme

 

Il fait battre le cœur de bien des adolescentes, ce comédien qui a incarné durant de nombreuses saisons le rôle de Thomas dans la populaire émission Les Parent. Tout semble facile pour Joey, mais cette biographie nous apprend qu’il a souffert de troubles alimentaires, qu’il est soucieux de son image – peut-être même inquiet – que les relations avec ses parents (pas ceux de la série!) sont harmonieuses, mais compliquées par le fait que son père habite aux États-Unis et qu’il a passé des dizaines d’auditions sans succès avant d’avoir ce rôle qui l’a rendu célèbre. Un livre qui encourage la persévérance et le travail…

Publicité

Suivez-nous

Publicité
Publicité