Lundi au Dimanche 

6h00 à 10h00

Sucres et étiquetage nutritionnel

Il est conseillé d'éliminer le plus possible les sucres de notre alimentation depuis bien longtemps, en ce sens une modification sur l'étiquetage nutritionnel sera bientôt en place pour guider le consommateur vers des choix plus sains.

Les consommateurs verront l’étiquetage nutritionnel des aliments qu’ils achètent se modifier quelque peu dès cette année. Le but : faciliter la lecture des informations présentées et guider les consommateurs vers des choix plus sains. Certaines des modifications proposées concernent spécifiquement les sucres. Cette mesure est bien accueillie considérant que notre apport en sucres est trop élevé ! Faisons le point sur le sujet!

Les modifications à faire!

C’est à la suite de consultations menées auprès des consommateurs canadiens de même qu’auprès de plusieurs intervenants que Santé Canada annonce des changements imminents à l’étiquetage nutritionnel. La liste d’ingrédients des produits ainsi que le tableau de la valeur nutritive de ces derniers seront tous deux touchés par cette nouvelle réglementation. Les industriels disposent de 5 ans pour effectuer les changements proposés.

Attardons-nous spécifiquement aux 2 modifications qui concernent les sucres.

 

1 ère modification

On verra apparaître un pourcentage de la valeur quotidienne (VQ) des sucres totaux en fonction d'une VQ de 100 grammes.

Valeurs nutrionnelles

Si cet ajout permettra de comparer plus aisément les produits entre eux, notez bien que ce pourcentage tiendra compte des sucres naturellement présents ainsi que des sucres ajoutés. De plus, la valeur quotidienne suggérée de 100 g (20 % de l’apport énergétique quotidien) est supérieure à la quantité que l’on devrait consommer. Il aurait été souhaitable de ramener celle-ci à 10 %, soit 50 g pour un régime alimentaire de 2000 calories.

 

2 e modification

On regroupera les ingrédients à base de sucre dans la liste d'ingrédients entre parenthèses à la suite du nom commun « sucres ».

Le saviez-vous ?

Toutes les appellations suivantes sont synonymes de sucre : maltose, sucrose, glucose/fructose, sirop, dextrose, miel, extrait de jus de canne, cassonade, mélasse, saccharose.

Sucres : en réduire la consommation!

 

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), il serait profitable pour la santé de diminuer l’apport en sucres libres (ajoutés et ceux contenus par exemple dans les jus de fruits – exempts de fibres) à moins de 5% des calories, soit à 25 grammes (6 cuillères à thé) environ par jour. Voici quelques astuces pour y parvenir :

 

ü  Porter attention à la liste d'ingrédients des produits

ü  Diluer les jus avec de l'eau.

ü  Éviter les boissons gazeuses et les boissons énergisantes

ü  Opter pour du yogourt nature et le sucrer légèrement avec un peu de miel ou de sirop d’érable ou en ajoutant simplement des fruits frais.

ü  Opter pour des fruits en guise de dessert, en substitut aux gâteaux, tartes et autres pâtisseries. Les fruits en conserve dans l’eau sont à privilégier au profit de ceux qui baignent dans un sirop.

ü  Utiliser des fruits séchés et des purées de fruits pour sucrer les desserts faits maison.

ü  Bonbons et autres sucreries; avec parcimonie!

ü  Diminuer progressivement la quantité de sucre ajouté au café et au thé.

ü  Éviter les succédanés de sucre (stévia, acésulfame-potassium, aspartame, etc). Ils entretiennent le goût du sucre.

 

Sucres : des trocs qui en valent !

 

Troc # 1 

 

1 bagel de blé entier à 100 % au sésame avec 20 ml (4 c. à thé) de tartinade chocolatée

vs

 

2 rôties de pain miche 100 % grains entiers avec blé germé (sans sucres ajoutés) de la Boulangerie St-Méthode avec 20 ml (4 c. à thé) de beurre d’arachides naturel

 

Une économie de 14,5 g de sucres (plus de 3 c. à thé de sucre)

 

Troc # 2

 

Un sachet de gruau du commerce érable et cassonade préparé avec 180 ml (3/4 tasse) de lait 1 % m.g.

vs

 

2 rôties de pain quinoa (sans sucres ajoutés) de la Boulangerie St-Méthode, 20 ml (4 c. à thé) de beurre d’amandes naturel et 180 ml (3/4 tasse) de lait 1 % m.g.

 

Une économie de 13 g de sucres (3 c. à thé de sucre)

 

 

Troc # 3

 

250 ml (1 tasse) de céréales pour enfants avec 180 ml (3/4 tasse) de lait 2 % m.g.

vs

 

180 ml (3/4 tasse) de gruau maison nature préparé avec du lait 2 % m.g. et ajouté de 5 ml (1 c. à thé) de sirop d’érable

 

Une économie de près de 14 g de sucres (plus de 3 c. à thé de sucre)

 

Troc #4

 

Côté céréales, on peut aussi faire le troc suivant qui rapporte :

 

1 tasse de céréales Cheerios au miel et aux noix = 12,5 g de sucres vs 1 tasse de céréales Cheerios nature= 1 g. On épargne ainsi près de 3 c. à thé de sucre !

 

Une économie de 11,5 g de sucres (près de 3 c. à thé)

 

Le saviez-vous?

Un projet de loi du Sénat veut interdire la publicité visant les enfants sur les emballages d’aliments. Actuellement, 90 % de ces publicités concernent des produits malsains pour la santé de par leur teneur en sucres, en gras ou en sodium.

 

 

Troc # 5

 

Une chocolatine du commerce

vs

 

Un sandwich déjeuner (œufs, fromage, laitue et tomate) composé de deux rôties de pain multi-céréales de la Boulangerie St-Méthode.

 

Une économie de 18 g de sucres (4 c. à thé de sucre)

 

Troc # 6

 

En troquant son yogourt grec à la vanille pour un yogourt grec nature, on épargne l’équivalent de 3 c. à thé de sucre par portion de 175 grammes.

 

Une économie de 13 g de sucres ! (3 c. à thé de sucre)

 

Troc #7

 

En prenant un gobelet de lait 2% au lieu d’un lait chocolaté (format 473 ml), on épargne l’équivalent de 6 c. à thé de sucre

 

Une économie de 26,5 g de sucres ! (6 c. à thé de sucre)

 

Troc#8

 

En troquant sa boisson de soya à la vanille (format de 200 ml) par une boisson de soya régulière de même format, on épargne 4 grammes de sucre (l’équivalent d’une c. à thé) et si on opte pour la version non sucrée, on épargne alors 7 g de sucre (soit 1,5 c. à thé de sucre).

 

Une économie de 4 à 7 g de sucres (1 à 1,5 c. à thé de sucre)

 

 

Troc # 9

 

1 muffin anglais de blé entier avec 15 ml (1 c. à soupe) de confiture de fraises et 180 ml (3/4 tasse) de jus d’orange

vs

 

175 g (3/4 tasse) de yogourt grec nature 0 % m.g. ajouté de 125 ml (1/2 tasse) de petits fruits, de 30 ml (2 c. à soupe) de granola et de 15 ml (1 c. à soupe) de noix  de Grenoble hachées

 

Une économie de 16 g de sucres (près de 4 c. à thé de sucre)

Publicité

Suivez-nous

Publicité
Publicité