Lundi au Dimanche 

6h00 à 10h00

Suggestions lecture

1. L’habitude des bêtes             

Lise Tremblay    

Boréal

 

Rémi dit à Benoît qu’il a vu un loup. Que les loups ne s’approchent pas ainsi des maisons. Que ce n’est pas normal. Il lui dit aussi que son chien Dan va mourir. C’est la vérité, mais Benoît n’est pas encore prêt à apprivoiser cette réalité. Une vieille voisine, par son propre exemple, l’y aidera entre deux discussions sur la chasse aux loups qui divise les habitants du village et ressuscite des souvenirs que Rémi souhaiterait enterrer à tout jamais.

Comment l’âpreté peut-elle côtoyer la tendresse avec autant de subtilité? Comment la menace sourde qui plane sur les personnages peut-elle nous faire battre le cœur tout en nous forçant à accueillir l’inéluctable? Comment peut-on peindre avec une telle acuité les lois de la nature et la vulnérabilité des hommes? Lise Tremblay signe ici un roman envoûtant, hypnotisant, important.

 

2. Moustache    

Pierre Gagnon      

Druide

 

Un homme décide d’écrire un livre sur sa mère qui était préposée à l’entretien ménager dans l’école qu’il fréquentait. Il faisait alors semblant de ne pas connaître celle dont les élèves se moquaient en l’appelant Moustache. Il lui en voulait d’être si souvent absente. Il s’interrogeait sur son enfance, ses racines abénaquises, son avenir. Il a soixante ans maintenant, commence à comprendre la filiation, sa force et sa fragilité.

Pierre Gagnon qui nous avait donné le très puissant 5-FU nous offre ici un roman qui ressemble à un album d’images. Et TOUTES ces images sont bouleversantes, d’une infinie délicatesse, d’une profondeur qui nous secoue à chacune de ces pages qui raconte le quotidien d’une femme ordinaire et pourtant extraordinaire. Magnifique!

 

3. La vie rêvée des grille-pain   

Heather O’Neill       

Alto

 

Est-il possible que 4F6, une androïde ait ressenti une émotion semblable à celle d’un être humain? Et qu’elle ait donné naissance à un petit robot? Qui cherchera à être aimé par un grille-pain? Que font les poupées quand elles sont obligées de prendre leur retraite? Et tous ces bébés laissés sur la grève par la marée en attente d’adoption? Ces milliers d’anges descendant sur les plages du Débarquement? Lionel, ex-junkie insufflera-t-il le goût de la lecture au jeune Michal?

En lisant ces contes de fées pour grandes personnes où la fantaisie épouse la compassion pour tous les malmenés de ce monde, où la poésie flirte constamment avec la rudesse de la vie quotidienne, où le fantastique nous paraît si possible, on ne peut s’empêcher de croire qu’Heather O’Neill est une Mélusine qui peint l’humanité avec les couleurs de Chagall.

 

4. Les optimistes meurent en premier    

Susin Nielsen      

La courte échelle

 

Depuis le décès accidentel de sa petite sœur, Petula est – à tort- rongée par la culpabilité et hantée par le danger, qu’il s’agisse de la possibilité d’être heurtée par une voiture, d’attraper une mystérieuse maladie en donnant une poignée de main, de crasher ou de recevoir une brique sur la tête en longeant une façade en réfection. Son crédo : les optimistes meurent en premier parce qu’ils ne sont pas assez méfiants. Mais elle rencontre Jacob à l’atelier d’art-thérapie. Jacob qui s’efforce de lui faire surmonter ses peurs, Jacob qu’elle a envie d’embrasser, Jacob qui lui cache la vérité sur son amputation.

Dès les premières lignes du roman, on adore Petula et tous les membres du groupe d’art-thérapie qui tentent de surmonter avec courage les épreuves qui les ont changés pour toujours car l’auteure maintient un parfait équilibre entre l’humour et l’émotion, multiplie les rebondissements sans jamais tomber dans l’exagération et dépeint avec une irrésistible vivacité le quotidien d’une adolescente qui s’interroge sur l’amour et l’amitié…

Un énorme coup de cœur!

 

5. Aphélie             

Mikella Nicol       

Le Cheval d’août

 

Une jeune travailleuse de nuit vit avec un homme, Julien et rejoint tous les vendredis son meilleur ami Louis dans un bar un peu glauque. Où elle croise Mia qui la fascine et l’obsède. Tout comme cette femme, Anaïs, qu’elle a vue de la fenêtre de son bureau, qui se dirigeait vers l’eau et qui a disparu. Noyade volontaire ou kidnapping? Fuite avec un amant? Tout peut arriver dans cet été caniculaire où la narratrice tente de freiner l’issue prévisible de son couple tout en espérant se débarrasser du souvenir violent de B.

Avec une écriture si imagée qu’on voit les perles de sueur mouiller les cheveux de la narratrice et si sensuelle que notre cœur arrête de battre alors qu’elle part rejoindre Mia, l’auteure réussit à rendre l’attente étrange de son personnage très réelle tout en créant une impression paradoxale d’apesanteur. Insolite et vrai.

 

6. Origine         

Dan Brown     

JC Lattès

 

Robert Langdon, éminent professeur en sémiologie est invité à la soirée donnée à Bilbao, au musée Guggenheim par un ancien élève, Edmond Kirsch, pionnier en intelligence artificielle, célèbre futurologue qui lui a confié qu’il avait fait des découvertes fondamentales sur l’origine du monde et l’avenir de l’humanité. Et qu’il s’apprêtait à les révéler au monde entier. Mais Kirsch est assassiné avant d’avoir pu dire quoi que ce soit et Langdon est soupçonné d’être responsable de ce meurtre, tandis que la directrice du musée, Ambra Vidal, comprend qu’elle a été utilisée pour ce crime. Et que son fiancé, nul autre que le prochain roi d’Espagne y est peut-être pour quelque chose. Qui voulait faire taire Kirsch? Et comment ouvrir ses dossiers, savoir ce qu’il avait trouvé de si menaçant…En «craquant» son code secret! Plus facile à dire qu’à faire et Robert et Ambra devront déjouer mille pièges tout au long de leur quête. Y parviendront-ils? Heureusement le robot Winston veille…

Puissances occultes, énigmes à décrypter, fous de religion, amateurs d’art, vengeances, trahisons s’entremêlent à un rythme infernal tout au long de ces 560 pages.

Publicité

Suivez-nous

Publicité
Publicité