Lundi au Dimanche 

6h00 à 10h00

Suggestions lecture de la semaine

1. Ligne brisée    

Katherena Vermette        

Québec-Amérique

 

Emily, une jeune métisse est sauvagement agressée, violée, mais elle ne veut rien raconter aux policiers. Elle veut seulement tout oublier dans les bras de sa mère Lou. Lou qui pourrait s’effondrer de douleur en songeant au martyre de fille mais qui doit rester forte pour l’aider. Heureusement que sa propre mère et sa sœur Paulina la soutiennent et se relaient au chevet d’Emily tandis qu’au dehors les enquêteurs écoutent le témoignage de Stella qui les a appelés pour signaler l’agression.  Recueilleront-ils suffisamment d’indices pour découvrir l’horrible vérité?

A travers les voix de toutes les femmes qui font partie de la vie d’Émily, Katherena Vermette construit un roman d’une force extraordinaire aux accents de vérité si intenses qu’on ne peut le lire sans avoir le cœur brisé en songeant à toute cette violence, ce racisme et ces tragiques conséquences vécus par les communautés métisses. Mais, paradoxalement la grâce lumineuse qui émane de la solidarité de toutes ces femmes, leurs magnifiques portraits resteront gravés dans notre mémoire à jamais.

 

2. Les gens de Shezhen    

Xue Yiwei    

Marchand de feuilles

 

Dans la nouvelle ville de Shezhen, il y a ce marchand ambulant que détrousse de jeunes voyous, une femme qui éprouve le séisme d’un coup de foudre pour un pur inconnu, un étrange dramaturge qui intrigue ses voisins, un prodige qui renonce à la musique, une Canadienne qui va vers cette cité après une longue discussion dans un train entre Montréal et Toronto sur Paul Auster et un chauffeur de taxi qui pleure la perte de sa femme et de sa fille. À travers ces nouvelles écrites dans une langue d’une fluidité remarquable, l’auteur dessine avec une empathie émouvante la vie de ces gens aux destins différents qui sont pourtant tous confrontés à des choix étonnants ou cruels, erronés ou assumés, des choix qui pourraient être les nôtres, des choix qui disent la complexité de la condition humaine.

 

3. Sensations fortes    

Nancy Huston     

Actes Sud/Leméac

 

De l’enfance où une fillette apprend à Noël en Allemagne des mots nouveaux qui ont le goût dupumpernickel et des cantiques, d’un projet de radeau pour fuir Edmonton à six ans à la rage destructrice qui anime des jeunes hommes sans avenir, de la métamorphose d’une femme en arbre à un trajet dans un métro parisien qui dit la difficile condition féminine tout comme les terreurs enfantines qui laissent des cicatrices, ces neuf nouvelles nous éblouissent par l’élégance du style de l’auteur, l’ironie de son regard paradoxalement compatissant pour la société, la fantaisie qui donne à certains textes des allures fantastiques de conte où on apprivoise aussi bien la vie que la mort. Tout ce talent en moins de cent pages!

 

4. Deux balles un sourire   

Jean-Jacques Pelletier   

Hurtubise

 

Deux balles dans la tête et un visage souriant : comment est-il possible qu’un cadavre ait cette expression? Et pourquoi a-t-il une pièce d’or dans la bouche? Jusqu’où est prêt à aller Vers Demain, un groupe écoterroriste qui veut punir les responsables des compagnies minières? Et que vient faire le très mystérieux Roy Fisher dans cette galère? L’inspecteur-chef Dufaux n’est pas au bout de ses peines…Mais comme toujours, il est bien entouré et on retrouve avec un énorme plaisir son équipe si particulière et en grande forme : les Sarah et les kids rivalisent d’inventivité pour solutionner les multiples énigmes qui se succèdent à un rythme soutenu. On aime Henri Dufaux, ses conversations avec sa femme décédée, son humour désabusé, ses doutes qui le rendent si humain et son copain Tonino, patron du café 3845, où on irait volontiers s’attabler.

 

5. Mon voyage en Amérique       

Kim Yarochevskaya      

Boréal

 

Kim a dix ans lorsqu’elle quitte Moscou pour aller vivre en Amérique; elle doit s’installer à New York, elle restera  plutôt à Montréal chez sa tante qui lui offrira des pantoufles à plumes dignes des contes de fées. Devine-t-elle l’infinie fantaisie qui habite sa nièce malgré une enfance à l’ombre de Staline? Kim désire être danseuse mais devient comédienne en créant l’inoubliable Fanfreluche, une poupée qui chante, qui rit, qui danse, qui ose. Que les enfants adorent tandis que leurs parents applaudissent l’interprète de Tchekhov, la femme heureuse d’être sur scène, pour qui le théâtre est sa maison, son chez soi, son pays. En écrivant ses souvenirs, Kim Yarochevskaya nous rappelle quelle merveilleuse conteuse elle est, croquant chaque scène avec le minimum de mots pour en tirer toute sa poésie, pour nous en dire l’essentiel avec une grâce ineffable.

Lorsqu’elle était enfant, ses grands-parents maternels ont dû rembourser une forte somme à titre de compensation à l’URSS qui rechignait à laisser partir «une citoyenne de très grande valeur». Ils avaient raison sur ce point : Kim Yarochevskaya est un trésor vivant!

 

6. 24 dodos avant Noël   

PNP     

Editions de l’Homme

 

Saviez-vous que les rennes du Père Noël peuvent voler parce qu’ils mangent du lichen magique qui scintille? Que les bébés lutins poussent dans les poinsettia de la serre de Mère Noël où les lutins Kapunkis en prennent bien soin? Que le Père Noël prend des notes pour se souvenir de tous les cadeaux que les enfants souhaitent recevoir?

Les enfants apprendront tout cela dans ce compte à rebours de 24 dodos où les mines réjouies des lutins les feront sourire et rêver à la nuit de Noël. Et le code d’accès contenu dans chaque exemplaire leur permettra de voir une video gratuite ou de recevoir un appel personnalisé du Père Noël.

 

7. 24 dodos avant Noël   

 J. N. Editions&Co  

 

24 personnalités ont accepté d’écrire un conte de Noël pour amasser des fonds destinés à 24 causes qui leur tiennent à cœur. Pour encourager cette initiative à laquelle participent entre autres Valérie Chevalier, Judi Richards, Mathieu Gratton, il suffit de commander le livre : editionsjulienormandin.com

Publicité

Suivez-nous

Publicité
Publicité