Lundi au Dimanche 

6h00 à 10h00

Suggestions lecture du 7 juillet

1. Jeux de miroir         

E.O. Chirovici         

Pocket

 

Peter Katz, agent littéraire, reçoit un manuscrit qui pourrait bien devenir un succès littéraire, car l’auteur, Richard Flynn, affirme connaître la vérité à propos du meurtre du célèbre professeur Wieder, perpétré trente ans auparavant et jamais élucidé. Il propose de lui remettre l’intégralité de son manuscrit, mais lorsque Katz tente de rencontrer Flynn, il apprend que celui-ci est décédé. Qu’est devenu son manuscrit? Katz engage un journaliste d’investigation, John Keller pour tenter de le récupérer ou découvrir ce qui s’est réellement passé des décennies plus tôt. Mais comment Keller peut-il y parvenir quand tous les protagonistes lui livrent une version différente des faits?

 

Des faux-semblants, beaucoup de mensonges, une intrigue qui se complique à chaque page : bienvenue dans ce labyrinthe étrange qui sème la confusion dans notre esprit jusqu’à la toute dernière page!

 

2. Nuit

Bernard Minier

Pocket

 

Une femme assassinée dans une église en Norvège. Dans ses poches, le nom d’une autre femme, l’inspectrice Kirsten Nigaard. À qui est confiée l’enquête. Qui découvre rapidement qu’un homme a fui la plateforme pétrolière en mer du Nord où il travaillait avec la victime. En fouillant sa cabine, Nigaard découvre des éléments qui relient ce suspect au commandant Martin Servaz de la brigade criminelle de Toulouse qui l’a déjà affronté. Qui sait de quelles horreurs Julian Hirtmann est capable. Pourquoi réapparaît-il dans sa vie? Qui est l’enfant qui apparaît sur une photo trouvée dans les affaires d’Hirtmann?

 

Une traque dans les paysages enneigés de la Suisse et de la France, des personnages assoiffés de vengeance, un gamin en détresse, un flic trop téméraire, voilà tous les ingrédients réunis pour nous donner un polar vraiment noir!

 

3. La menace

S.K. Tremayne

Pocket

 

En Angleterre, sur les falaises de Penwith, Rachel s’accoutume à vivre dans le très vaste manoir de son nouveau mari, David et de son beau-fils Jamie, un petit garçon de huit ans qui ne s’est pas remis de la disparition de sa mère. Qui s’imagine que Nina n’est pas vraiment morte, qui soutient qu’elle lui apparaît. Et dont les rêves sont inquiétants puisque prémonitoires… Mais que se passe-t-il réellement dans cette demeure glaciale? Que cache David? Et Rachel?

 

Un endroit isolé, une mort mystérieuse, une surenchère de secrets, une ambiance maléfique : ce n’est pas une, mais bien plusieurs menaces qui pèsent sur les personnages et nous tiennent en haleine!

 

4. L’art et la manière de conclure en beauté

Lauren Weisberger

Pocket

 

Charlie, 24 ans, pourrait être une des meilleures joueuses de tennis au monde, mais elle n’a pas encore remporté une victoire en Grand Chelem. Pour y parvenir, elle change d’entraîneur et confie sa destinée à Todd Feltner, réputé être un parfait salaud, mais d’une efficacité incontestable. Charlie a-t-elle raison de s’en remettre à lui? À accepter de lui obéir au doigt et à l’œil? Et qu’il se mêle de sa vie privée… Surtout quand elle succombe aux charmes du champion no. 1?

 

L’auteure a visiblement fait beaucoup de recherches pour nous livrer un roman qui nous dévoile avec tant de détails les coulisses du monde du tennis, un univers vraiment impitoyable! On ne regardera plus jamais un match de la même manière…

 

5. Bleu de Prusse

Philippe Kerr

Seuil

 

1939 : Bernie Gunther se démène toujours autant pour sauver sa peau! Comment survivre dans le nid d’aigle d’Hitler où il doit mener une enquête pour découvrir qui est l’auteur du meurtre d’un ingénieur, alors qu’on s’efforce par tous les moyens de l’empêcher d’y parvenir? Où les féroces rivalités entre tous les «bras droits» du Füher se transforment rapidement en réelles menaces? Et comment échapper plus tard à la tentaculaire Stasi qui veut forcer Gunther à un assassinat?

 

Philippe Kerr a créé un personnage qui restera dans nos mémoires par son caractère pétri de paradoxes, son désabusement, son sens de l’ironie poussé à l’extrême, sa probité qui s’expriment ici dans l’univers démentiel, d’une absolue perversité, des régimes totalitaires. Un roman d’une authenticité remarquable.

 

6. Bonjour tristesse

Frédéric Rébéna d’après Françoise Sagan

Rue de Sèvres

 

L’adaptation d’un roman iconique était une gageure risquée, mais en ressuscitant le personnage de Cécile, jeune fille de 17 ans, désabusée et manipulatrice, se confrontant à Anne et Elsa, les maîtresses de son père Raymond, séducteur indécis, Frédéric Rébéna a réussi à recréer par un graphisme élégant l’atmosphère ambiguë qui règne dans la villa où se déchirent les personnages de Sagan. L’ambiance des années ’50, la cruauté acide des répliques nous permettent de retrouver le ton si particulier de ce roman qui, à l’époque, alors que Sagan venait d’avoir dix-huit ans, avait fait scandale.

 

7. Les sciences naturelles de Tatsu Nagata – Le serpent

Seuil jeunesse

 

Certaines personnes craignent les reptiles, mais en feuilletant cet album destiné aux enfants, elles oublieront leur peur, car les illustrations sont aussi jolies et modernes qu’humoristiques! Et le texte instructif : on apprend que les reptiles sentent avec leur langue, qu’ils détectent les vibrations, que leurs mâchoires sont indépendantes et que l’anaconda peut atteindre 10 mètres. Alors si vous trouvez une petite couleuvre dans votre jardin, observez-la bien, elle pourrait vous surprendre! 

Publicité

Suivez-nous

Publicité
Publicité