CHAÎNES
PUBLICATIONS
TVA FILMS
BOUTIQUES
CONCOURS
NOUVELLES
Mobilité
Emploi
 

Nouvelles

TVA Nouvelles
  • 01 Septembre 2014 à 09h09

    Une feinte «géniale» de Seifert

    Le défenseur du Panther d'Augsbourg Patrick Seifert, dans la Ligue allemande de hockey (DEL), a profité de la scène du «jour du hockey» pour y aller d'une feinte «géniale».

    Lors de ce concours d'habiletés, Seifert a fait croire au gardien de but qu'il allait opter pour la feinte rendue populaire par Tomas Hertl, des Sharks de San Jose, mais il a ramené la rondelle vers l'avant pour la loger dans le haut du filet du revers.

    À voir également

    Personne ne devait s'attendre à un tel but de l'Allemand de 24 ans puisque ce dernier n'a jamais récolté plus de 10 points au cours d'une saison avec le Panther.

    La saison de la DEL prendra son envol le 12 septembre.


    Suite sur TVA Sports

  • 01 Septembre 2014 à 00h09

    Un retour pour Stewart, mais victoire de Kahne

    Kasey Kahne a profité de la dernière relance de la soirée pour s’emparer de la tête et filer vers la victoire à l’ORAL-B USA 500 de la Coupe Sprint, dimanche.
     
    Le porte-couleurs de la formation Hendrick Motorsports a savouré son premier triomphe de la saison au sein de la principale catégorie de NASCAR.
     
    Celui qui occupait le 10e rang sur la grille de départ a également assuré sa place pour la «Chasse».
     
    Kahne a dépassé Matt Kenseth, deuxième à la ligne d’arrivée avec un retard de 0,574 sec.
     
    Dennu Hamlin a fin au troisième échelon, tandis que Jimmy Johnson et Carl Edwards ont complété le top 5.
     
    Le retour de Stewart 
     
    Par ailleurs, Tony Stewart effectuait un retour après avoir manqué les trois courses précédentes. Cependant, sa voiture a heurté le mur au deuxième virage de la piste, ce qui a mis fin à sa soirée de travail.
     
    «Désolé les gars, mais vous méritez mieux que cela», a dit le porte-couleurs de l’écurie Stewart-Haas Racing aux membres de son équipe mécanique peu avant son arrivée au garage.
     
    Impliqué dans un accident ayant coûté la vie à Kevin Ward fils le 9 août dans l’État de New York, Stewart a officiellement conclu au 41e échelon, lui qui avait entamé l’épreuve au 12e rang.

    Suite sur TVA Sports

  • 31 Août 2014 à 23h08

    Kretz insatisfaite

    Médaillée de bronze aux Championnats du monde des moins de 23 ans l’an dernier, la triathlète québécoise Amélie Kretz visait encore mieux, dimanche, aux Championnats du monde tenus à Edmonton.
     
    Sa saison parsemée de blessures l’a menée vers une sixième place en Alberta.
     
    «Après mon classement aux Mondiaux de Londres, j’étais ici pour gagner. Ç’a été une course assez difficile et je suis un peu déçue, a commenté l’athlète de Blainville. Ce sont les Championnats du monde et il faut arriver là au sommet de notre forme et évidemment, après ma longue saison de blessures, je n’étais dans ma meilleure forme en course à pied. Et cela a paru.»
     
    Âgée de 21 ans, Kretz a réduit son entraînement de course à pied au cours des derniers mois, de sorte qu’elle en était à seulement sa première compétition internationale cette saison.
     
    L’Allemande Sophia Saller (2 h 04 min 52 sec) a décroché le titre mondial devant l’Australienne Gillian Backhouse (à 33 sec) et l’Américaine Erin Jones (à 2:07).
     
    Meilleure Canadienne de l’épreuve, Kretz a complété le parcours en un temps de 2:07:57.
     
    Celle qui s’entraîne à Guelph, en Ontario, savait qu’elle devait créer l’écart en vélo afin de profiter d’un coussin confortable à la course à pied.
     
    Elle a d’ailleurs été la première à sortir de la deuxième transition, sauf que les meilleures coureuses ont rapidement donné le ton.
     
    «Une fois à la course à pied, je n’avais plus beaucoup de jambes. J’ai seulement commencé à bien me sentir dans les trois derniers kilomètres. Avant ça, c’était vraiment difficile. La course à pied, c’est ma force, donc je sais que je peux revenir à un bon niveau», a poursuivi celle qui sera encore chez les moins de 23 ans l’an prochain.
     
    Kretz sera présente aux Coupes du monde de Cozumel (Mexique) et de Tongyeong (Corée du Sud) en octobre.
     

    Suite sur TVA Sports

  • 31 Août 2014 à 22h08

    Le D.C. United poursuit sa saison de rêve

    Le D.C. United a touché la cible deux fois en seconde demie pour défaire les Red Bulls de New York par le pointage de 2-0, dimanche.

    Luis Silva a ouvert la marque à la 57e minute, profitant des largesses de la défensive adverse. Le gardien Bill Hamid a effectué un long dégagement qui a été redirigé de la tête par Fabian Espindola. Le gardien des Red Bulls Luis Robles s’est avancé afin de récupérer le ballon avant Silva, mais ce dernier a poussé l’objet rond à sa droite au dernier instant pour ensuite l’envoyer dans une cage béante.

    Eddie Johnson a ensuite battu Robles dans les arrêts de jeu en fin de rencontre. Perry Kitchen a fourni une aide sur la séquence.

    Dans une cause perdante, Tim Cahill et Bradley Wright-Phillips ont chacun décoché cinq tirs.

    L'équipe new-yorkaise a eu possession du ballon 55% du temps.

    Les vainqueurs trônent au sommet de l’Association de l'Est en vertu d’une récolte de 46 points en 26 matchs. Les Red Bulls se retrouvent quant à eux au sixième échelon.

    L'attaque du Galaxy taille de Chivas en pièces

    L’attaquant Gyasi Zardes a réussi un doublé dans une victoire facile de 3-0 du Galaxy de Los Angeles aux dépens du Chivas USA.

    Zardes a inscrit les siens au pointage en fin de première demie à l’aide d’un tir bas qui a battu le gardien Dan Kennedy à sa gauche.

    Après avoir vu Robbie Keane doubler l’avance du Galaxy, Zardes a cloué le cercueil du Chivas à la 71e minute en poussant le ballon dans un filet désert. Il a marqué à la suite d’un superbe jeu de passes rapides entre trois joueurs, dont Keane et Landon Donovan, qui a complètement déboussolé la défensive adverse.

    Les gagnants ont contrôlé le jeu pendant la majeure partie de la rencontre, ayant eu possession du ballon plus de 61% du temps.

    Le Galaxy pointe au deuxième rang de l’Association de l’Ouest, deux points derrière les Sounders de Seattle. Le Chivas USA est bon dernier et devance l’Impact de Montréal par quatre points au classement général.


    Suite sur TVA Sports

  • 31 Août 2014 à 22h08

    Ernst s'impose en Oregon

    PORTLAND - L’Américaine Austin Ernst a réalisé la normale au premier trou de prolongation, dimanche, pour avoir raison de la Sud-Coréenne I.K. Kim et remporter la Classique Portland de la LPGA.

    La gagnante a remis une carte de 67 (-5) pour conclure le tournoi avec un cumulatif de 274 (-14). Pour sa part, Kim a joué 68 (-4).

    Deux compatriotes de celle-ci, soit Chella Choi (68) et So Yeon Ryu (70), ont fini à égalité au troisième rang avec un total de 276 (-12). Quelques joueuses, dont la Française Karine Icher (66), ont partagé le cinquième échelon en vertu d’une fiche de 277 (-11).

    Les Canadiennes Sue Kim (70) et Jennifer Kirby (73) ont fini ex aequo en 52e place avec un dossier de 287 (-1). Pour sa part, Rebecca Lee-Bentham (75) a éprouvé des ennuis durant la ronde finale, chutant au 59e rang. Elle a conclu l’événement avec un rendement de 288 (N).


    Suite sur TVA Sports

  • 31 Août 2014 à 21h08

    Un nouveau voltigeur

    Les Blue Jays de Toronto ont acquis le voltigeur John Mayberry fils des Phillies de Philadelphie, dimanche soir.

    En retour, l’équipe de l’Ontario a cédé le joueur d’avant-champ des ligues mineures Gustavo Pierre.

    Âgé de 30 ans, Mayberry fils a affiché une moyenne au bâton de ,213 en 63 matchs cette année. Il a aussi claqué six circuits et produit 21 points. Son nom a été placé sur la liste des blessés le 21 juillet dernier en raison d’une blessure au poignet. Il a récemment disputé neuf parties avec les IronPigs de Lehigh Valley, au niveau AAA, afin de retrouver la forme.

    De son côté, Pierre, 22 ans, frappe pour ,260 depuis le début de l’année, lui qui a évolué aux niveaux A et AA.


    Suite sur TVA Sports

  • 31 Août 2014 à 21h08

    Le Real terrassé

    Le Real Madrid a inscrit les deux premiers buts de son match de dimanche en 10 minutes avant de s’effondrer complètement et de s’incliner 4-2 devant la Real Sociedad en deuxième journée de Liga.

    Certes, les Madrilènes faisaient sans Cristiano Ronaldo, blessé, mais rien ne laissait présager une telle débandade après les buts de Sergio Ramos (6e minute) et de Gareth Bale (11e).

    À lire également

    David Zurutuza, avec un doublé, ainsi qu’Inigo Martinez et Carlos Vela ont déroulé pour la Sociedad après la demi-heure de jeu.

    Pendant ce temps, le FC Barcelone en a profité pour larguer son rival historique avec un gain de 1-0 contre Villarreal.

    Dans cette rencontre, Sandro a marqué pour le Barça, qui a cependant vu sa plus grande vedette Lionel Messi quitter à cause d’un problème à la cuisse droite. L’Argentin était déjà capitaine en remplacement d’Andrés Iniesta, touché à un genou.

    FRANCE – Zlatan, qui d’autre?

    Le Paris Saint-Germain a écrabouillé Saint-Étienne 5-0, notamment grâce à un tour du chapeau de Zlatan Ibrahimovic.

    L’incroyable Ibra en est déjà à cinq buts en quatre journées d’activités de Ligue 1, après un doublé en première journée.

    Edinson Cavani a complété la marque pour le PSG, alors que le gardien Stéphane Ruffier donnait le premier but aux Parisiens commettant une bourde monumentale sur une passe en retrait.

    ITALIE – Monstre à quatre têtes

    L’AC Milan a défait la Lazio Rome 3-1 pour aller compléter un quatuor de leaders formé initialement par la Juventus Turin, l’AS Rome et Naples, en première journée de Serie A.

    Keisuke Honda, Sulley Muntari et Jérémy Ménez – sur un tir de pénalité – ont traité en roi leur nouvel entraîneur Pippo Inzaghi, qui faisait ses débuts derrière le banc des Rossoneri.

    Naples a pour sa part arraché un gain de 2-1 à Genoa grâce à un but de dernière minute du Néerlandais d’origine canadienne Jonathan de Guzman.


    Suite sur TVA Sports

  • 31 Août 2014 à 21h08

    Les pas de danse de P.K. Subban

    C’est bien connu, le défenseur étoile des Canadiens de Montréal, P.K. Subban, adore combiner plaisir et labeur sur la glace.

    Et c’est exactement ce qu’il a fait lors d’une pratique sur une patinoire en Floride, dimanche.

    À voir et à lire également 

    L’arrière du Tricolore a exécuté quelques impressionnants pas de danse autour d’une rondelle, avant de la lancer vers le gardien.

    Subban n’a malheureusement pas réussi à trouver le fond du filet, mais en a impressionné plus d’un avec ses étonnants coups de patin.

    Nous apercevrons possiblement ses nouveaux mouvements de danse, qu’il a sans doute découverts en se déhanchant dans les clubs montréalais, au Centre Bell la saison prochaine.


    Suite sur TVA Sports

  • 31 Août 2014 à 21h08

    Les Wildcats ont le dernier mot

    Après avoir vu les Cataractes de Shawinigan l’emporter 4-3 dans le deuxième match de la série de rencontres tenues aux Îles-de-la-Madeleine, dimanche, les Wildcats de Moncton ont eu le dernier mot lors de la fusillade visant à briser l’égalité.
     
    Un but de Cameron Askew a tranché en faveur de la formation du Nouveau-Brunswick, qui avait gagné 5-0 le duel initial présenté à Fatima.
     
    Durant la partie régulière, Alex Pawelczyk a rompu l’impasse avec 1:28 à écouler au troisième vingt. Celui-ci a ainsi couronné une poussée de trois filets sans riposte des Cataractes au dernier engagement.
     
    Gabriel Slight et Emmanuel Aucoin avaient précédemment permis à l’équipe de la Mauricie de niveler la marque.
     
    Dennis Yan a été l’autre marqueur des siens. Marvin Cupper était le gardien de Shawinigan.
     
    Pour Moncton, qui a dominé 16-4 au chapitre des lancers au cours de la période initiale, Ivan Barbashev, Conor Garland et Christophe Lalonde ont enfilé l’aiguille.
     
    Jason Rioux défendait la cage des Wildcats.
     

    Suite sur TVA Sports

  • 31 Août 2014 à 21h08

    Bouchard, 2e meilleure joueuse en lice

    Peu importe la façon d’y parvenir, l’important est de gagner.

    Eugenie Bouchard a beau avoir dit, après sa victoire de jeudi contre la Roumaine Sorana Cirstea, qu’elle avait tiré des leçons de son jeu inégal en seconde manche, il reste qu'elle a commis les mêmes erreurs face à Barbora Zahlavova Strycova deux jours plus tard.

    À voir et à lire également

    Néanmoins, la Québécoise a poursuivi sa route, samedi, en battant la Tchèque en trois manches de 6-2, 6-7 (2) et 6-4 aux Internationaux de tennis des États-Unis.

    Après un premier «set» expéditif, qu’elle a dominé en seulement 34 minutes de jeu, Bouchard a repris ses mauvaises habitudes en laissant son adversaire revenir dans la rencontre.

    Fautes directes

    Zahlavova Strycova a entrepris le deuxième engagement avec un bris de service, comme au premier acte d’ailleurs, et s’est même forgé une avance de 5-3 avant de voir Bouchard revenir à 5-5.

    Mais un comportement chancelant, marqué par une série de fautes directes, a ouvert la voie à la Tchèque qui, en remportant le bris d’égalité, a provoqué la tenue d’une manche décisive.

    «Ce n’est pas la façon la plus élégante de gagner, a dit Bouchard en conférence de presse, mais l’important, c’est d’avoir réussi à passer au tour suivant.»

    «J’ai été déçue, non pas d’avoir dû disputer un troisième "set", a-t-elle poursuivi, mais de la qualité de mon jeu. Et plutôt surprise d’avoir fait autant de fautes directes dans une seule manche.»

    Mais bon, Bouchard semble guidée par sa bonne étoile. Elle a ce don de se sortir d’embarras aux moments opportuns.

    Disons-le franchement: Zahlavova Strycova ne méritait pas de gagner. Elle a simplement profité des largesses de Bouchard pour prolonger le débat.

    Une rivale coriace

    Pour obtenir son laissez-passer en quart de finale, Bouchard est consciente qu’elle devra hausser son niveau de jeu, lundi.

    Ekaterina Marakova, qui l’avait battue au tournoi de Washington en 2013, lors de leur seul affrontement, représentera certes la rivale la plus coriace sur sa route et la mieux classée aussi (18e au monde).

    «Elle est gauchère, a expliqué Bouchard et elle frappe fort. Je vais devoir m’adapter à son jeu.»

    La Russe de 26 ans avait atteint la demi-finale à Montréal il y a quelques semaines et l'étape quart de finale l’an dernier à Flushing Meadows.

    «Je suis heureuse de jouer au quatrième tour, a relaté Bouchard et de montrer que je peux faire beaucoup mieux.»

    Derrière Serena

    L’élimination surprise de Petra Kvitova, troisième tête de série, samedi soir face à la Serbe Aleksandra Krunic (145e), une qualifiée, est une bonne nouvelle pour Bouchard dont le nom figure dans la même portion de tableau.

    Puis, avec la défaite dimanche de la Russe Maria Sharapova aux dépens de la Danoise Caroline Wozniacki, la Québécoise est maintenant la joueuse la mieux classée, à part Serena Williams, première raquette mondiale, à être encore en lice.

    Si elle parvient à battre Makarova, Bouchard, septième favorite, pourrait affronter mercredi Victoria Azarenka (16e tête de série), qui semble remise de sa blessure à une jambe.

    La Biélorusse, finaliste du tournoi en 2012 et 2013, devra toutefois mettre fin au conte de fées de Krunic pour passer en quart de finale.

    Le match de Bouchard, le troisième de la journée prévu au stade Louis-Armstrong, devrait commencer vers 16h30, lundi.


    Suite sur TVA Sports

Tous les articles sur TVA Sports