CHAÎNES
PUBLICATIONS
TVA FILMS
BOUTIQUES
CONCOURS
NOUVELLES
Mobilité
Emploi
 

Nouvelles

TVA Nouvelles
  • 01 Août 2014 à 22h08

    Prémont hésite toujours

    Marie-Hélène Prémont, la grande chouchou du public en Coupe du monde de cross-country au mont Sainte-Anne, a pu évaluer le nouveau parcours.
     
    Son verdict sur ses chances d’être de la course de dimanche? «Je suis à 60-40. À 60%, je la fais, à 40%, je ne la fais pas.»
     
    La femme de 34 ans, fierté de Château-Richer et jeune maman d’une active bambine de 1 an, avait laissé entendre lundi qu’elle tâterait le terrain avant de confirmer si elle serait en action ou en congé dominical.
     
    Croisée par hasard aux abords de la tente de son équipe (Rocky Mountain), celle qui n’a pas couru au sein du circuit de la Coupe du monde depuis 2012 valsait toujours.
     
    Cependant, elle semblait opter pour un premier départ avec l’élite internationale en près de deux ans après avoir goûté au parcours modifié.
     
    «Je suis venue hier (jeudi) et la journée d’avant. Ça monte, ça monte, puis ça remonte! Les descentes, ça va vite. Ce n’est pas comme si on est dans le bois à descendre pendant quelques minutes. Ça dure 30 secondes et on remonte, donc ça donne l’impression de toujours être en montée», a-t-elle d’abord constaté.
     
    Bien du fun
     
    Puisque la course à pied avec poussette se prête mieux à l’entraînement que le vélo de montagne lorsqu’on est aux petits soins de bébé, Prémont se sait bien en forme, mais pas forcément en «forme de vélo».
     
    «Avant, je t’aurais dit que ça me va! Dans la condition où je suis actuellement, je me demande si je peux faire cinq tours (22 km) dans un parcours aussi exigeant. Est-ce que je vais avoir le gaz?», s’est-elle questionnée avant de se propulser en situation de course.
     
    «Je sais que ce sera dur physiquement. Même techniquement, il y a un risque parce qu’ils ont remis la Béatrice sur les roches. Ça se fait, mais tu peux te planter. Dans l’ensemble, ça se passe bien. Quand je suis venue cette semaine, j’ai eu bien du "fun".»
     
    Une décision dimanche
     
    Les fidèles supporteurs de celle ayant remporté l’épreuve dans sa cour arrière en 2005, 2006 et 2008 n’ont plus qu’à espérer que Prémont se lève du bon pied dimanche, après une nuit de sommeil ininterrompu.
     
    «Je ne m’impose rien. Je veux juste me lever dimanche et dire : bon, aujourd’hui, je vais faire une course. Je ne veux pas avoir à y penser aujourd’hui. Je veux juste rouler et faire des belles séquences au mont Sainte-Anne.
     
    «Dimanche, je le sentirai ou je ne le sentirai pas. Je n’ai rien fait cet été pour me préparer à une course comme ça et je n’aurais rien pu faire de plus cette semaine.»

    Suite sur TVA Sports

  • 01 Août 2014 à 22h08

    Vers un choc Bouchard-Williams en quarts de finale

    Les amateurs qui se sont procuré des billets en prévision des quarts de finale du tournoi de la Coupe Rogers salivent déjà à l’idée qu’ils pourraient assister à un affrontement entre Eugenie Bouchard et Serena Williams.
     
    À la suite du tirage effectué vendredi, la Québécoise de 20 ans, cinquième favorite du tournoi, se retrouve dans la même portion du tableau que la numéro 1 mondiale.
     
    À lire et à voir également : 
    Dans cette portion de tableau se trouve aussi son idole de jeunesse, la Russe Maria Sharapova.
     
    Eugenie, qui bénéficie d’une exemption au premier tour, ne devrait pas avoir trop de difficulté à remporter son premier match, mardi soir, sur le court central du stade Uniprix, puisqu’elle affrontera la gagnante d’une rencontre opposant une joueuse issue des qualifications à Ajla Tomljanovic.
     
    Cette Croate de 21 ans est classée au 55e rang, ayant gagné trois matchs aux Internationaux de France cette année. Tomljanovic a reçu un laissez-passer de la part du directeur du tournoi, Eugène Lapierre.
     
    «Eugenie aura un premier match qu’on peut qualifier d’abordable, a-t-il commenté. Il va sans dire que ce serait extraordinaire de la retrouver en quart de finale face à Serena.»
     
    Enfin, les soeurs Williams
     
    Il faut rappeler que Serena Williams, qui participe actuellement au tournoi de Stanford, en Californie, n’a pas joué à Montréal depuis 14 ans, soit depuis 2000. Quant à sa sœur Venus, elle en sera à son premier tournoi ici.
     
    «Ça augure toujours bien pour la participation des sœurs Williams, a répété Lapierre. Par le passé, Venus avait l’habitude de m’appeler le vendredi, soit avant le tirage au sort, pour m’annoncer qu’elle ne venait pas à Montréal.
     
    «Cette fois-ci, je n’ai pas trop de craintes à leur sujet, puisque les chambres d’hôtel sont réservées et même les tables de massage. Je ne devrais pas avoir l’air fou en vous annonçant qu’elles seront à Montréal cette année. Les amateurs ont hâte de les voir à l’œuvre.»
     
    Serena a remporté le tournoi de la Coupe Rogers l’an passé à Toronto.
     
    Dans sa bulle
     
    Lapierre croit que Bouchard a bien fait de s’éloigner de Montréal et des médias cette semaine. Elle participera à une rencontre de presse dimanche après-midi seulement.
     
    «Il est important qu’elle puisse se concentrer sur chaque match qu’elle devra disputer, a-t-il dit. Bien sûr, elle aura des obligations à respecter du côté des commanditaires et de la WTA.
     
    «On va toutefois essayer de la protéger afin qu’elle puisse demeurer dans sa bulle. Ce qu’elle vivra dans les prochains jours à Montréal sera du jamais-vu pour une joueuse québécoise. Les attentes sont très grandes à son endroit.»
     
    Il ne prévoyait pas que Bouchard accepterait d’être présente lors du tirage au sort qui s’est tenu en fin d’après-midi devant le public.
     
    «Plusieurs joueuses sont réticentes à l’idée d’y assister, a mentionné Lapierre. On s’estime très chanceux que la championne de la Coupe Rogers en 2012 et de Wimbledon cette année, Petra Kvitova, ait accepté de s’asseoir à la table et de répondre aux questions.
     
    «L’an dernier, on avait eu la chance de compter sur la présence de Rafael Nadal. On ne peut pas se plaindre.»
     
    Wozniak contre Stephens
     
    La Blainvilloise Aleksandra Wozniak se mesurera à la 22e raquette mondiale, Sloane Stephens, des États-Unis, à son premier match.
     
    De son côté, Françoise Abanda, qui a reçu une invitation à la suite du forfait de Sharon Fichman, aura une lourde commande, puisqu’elle fera face à la Slovaque Dominika Cibulkova, 10e tête de série de l’événement.
     
    Le tournoi, qui regroupe les meilleures joueuses de la planète, se mettra en branle lundi.

    Suite sur TVA Sports

  • 01 Août 2014 à 22h08

    La folie Eugenie à la Coupe Rogers

    Tout porte à croire que l'année 2014 en sera une bonne pour la Coupe Rogers de Montréal. Avec l'engouement des amateurs pour Eugenie Bouchard, les organisateurs s'attendent à une année record pour l'événement.
     
    À lire et à voir également : 
    C'est vendredi qu'on donnait le coup d'envoi du tournoi de la Coupe Rogers. Pour cette première journée, il n'y avait pas de matchs, mais des joueuses à l'entraînement, dont Stéphanie Dubois, Aleksandra Wozniak et Maria Sharapova.
     
    «Les gens peuvent venir demander des autographes aux joueuses et fraterniser d'un peu plus près avec elles», a expliqué Louis-Philippe Dorais de Tennis Canada.
     
    La «Genie Army» débarque en ville
     
    Mais un seul nom est sur toutes les lèvres : Eugenie Bouchard.
     
    «On voulait voir Eugenie Bouchard, mais elle n'est pas là, donc on attend», a expliqué une jeune femme.
     
    La jeune joueuse, cinquième tête de série pour la Coupe Rogers, ne fera son entrée sur le court central que samedi après-midi.
     
    «Tout le monde parle d'Eugenie, de ses succès depuis le début de l'année, et tout le monde veut la voir à l'oeuvre», a expliqué simplement Eugène Lapierre, directeur de la Coupe Rogers.
     
    «On a fait huit heures de route. On vient du nord de l'Ontario», a dit un jeune admirateur.
     
    Même la «Genie Army» qu'on a connu aux Internationaux d'Australie a fait le voyage jusqu'à Montréal.
     
    Une année record
     
    «On devrait battre notre record pour un tournoi féminin en tout cas, ce qui est un record qui était à 175 000 spectateurs pour la semaine», a affirmé M. Lapierre.
     
    Bon an, mal an, les retombées économiques du tournoi de Montréal se chiffrent autour 50 millions $.

    Suite sur TVA Sports

  • 01 Août 2014 à 21h08

    Weinberger et Maitland sont les meilleurs Canadiens

    Les Canadiens Richard Weinberger et Heather Maitland se sont tous deux classés parmi les 10 premiers, vendredi, lors de la Coupe du monde en eau libre de 10 kilomètres de la FINA disputée au lac Memphrémagog.
     
    L’Américain Alex Meyer a remporté la médaille d’or en 1 h 55 min 10,63 sec.  Thomas Lurz, d’Allemagne, a terminé deuxième en 1:55:10,90 et Allan Do Carmo, du Brésil, troisième en 1:55:12,94.
     
    Weinberger a fini huitième en 1:55:17,13 et le Québécois Nicolas Massé-Savard a pris le 15e rang.
     
    Dans la course féminine, la Brésilienne Ana Marcela Cunha a été la gagnante en 2:06:41,83. Yu Shi, de Chine, a conclu en deuxième place en 2:06:42,70, devant Cecilia Biagoli, d’Argentine, troisième en 2:06:43,94.
     
    Maitland a pris le neuvième échelon en 2:12:32,32 et la Québécoise Carol-Ann Savoie, le 11e.
     
    Samedi, le marathon de 34 kilomètres de la FINA commencera à 8 h au lac Memphrémagog. 

    Suite sur TVA Sports

  • 01 Août 2014 à 21h08

    Raonic passe en demi-finale à Washington

    Après avoir battu un ex-premier joueur mondial la veille, le Canadien Milos Raonic a atteint la demi-finale de l’Omnium CITI, à Washington, vendredi, grâce à un gain de 7-6 et 6-2 contre l'Américain Steve Johnson.
     
    La deuxième tête de série de la compétition affrontera un autre joueur des États-Unis, Donald Young, samedi.

    À voir et à lire également

    Le représentant de l’unifolié a cependant eu du mal à conclure l’affrontement, car il a vu son rival sauver trois balles de match, et ce, même si celui-ci était en retour de service.
     
    D’ailleurs, il a dominé seulement 16-13 au chapitre des as, chacun des deux hommes commettant deux doubles fautes.
     
    En revanche, Raonic a mis la main sur 68 des 121 points disputés pour triompher en 1 h 19.
     
    Plus tard en soirée, le Britanno-Colombien Vasek Pospisil tentera également de se tailler une place au sein du carré d’as. Pour ce faire, il devra vaincre le Colombien Santiago Giraldo, 10e favori du tournoi.

    Raonic affrontera Sock ou Mulzer

    Par ailleurs, Raonic commencera son parcours à la Coupe Rogers de Toronto contre le gagnant du duel opposant l’Américain Jack Sock à l’Autrichien Jurgen Melzer.

    La sixième tête de série de l’événement, qui a obtenu un laissez-passer pour le premier tour, pourrait de nouveau se mesurer à Roger Federer si les deux joueurs atteignent la demi-finale. 

    Pospisil, qui a récemment remporté le prestigieux tournoi anglais en double en compagnie de Sock, aura la lourde tâche d’affronter le Français Richard Gasquet, 14e au monde, dès le tour initial.

    Pour sa part, le représentant de l’unifolié Frank Dancevic amorcera la compétition contre un joueur issu des qualifications, tandis que Peter Polansky croisera le fer avec le Polonais Jerzy Janowicz, 51e raquette mondiale.


    Suite sur TVA Sports

  • 01 Août 2014 à 21h08

    Toute une journée pour Garcia

    L’Espagnol Sergio Garcia a remis une excellente carte de 61, neuf coups sous la normale, pour prendre les devants par trois coups après la deuxième ronde de l’Invitation Bridgestone, vendredi.
     
    Le meneur présente un cumulatif de 129 (-11) jusqu’ici, ayant calé sept oiselets consécutifs pour conclure sa prestation.
     
    Aussi, sa fiche de la journée lui a permis d’égaler le record du parcours du club Firestone Country établi par Tiger Woods et Jose Maria Olazabal. De plus, son pointage de 27 sur le neuf de retour constitue une nouvelle marque de l’endroit.
     
    «La seule chose à dire, c’est que je me sens confortable et évidemment, très calme, a indiqué l’Européen sur le site golfdigest.com. Sur chaque coup, je pouvais envisager ce que je voulais réussir, je voyais les lignes sur les verts clairement.»
     
    L’Anglais Justin Rose (67) est seul en deuxième place avec un total de 132 (-8). Le duo formé de l’Australien Marc Leishman (69) et du Nord-Irlandais Rory McIlroy (64) occupe le troisième échelon à 133 (-7).
     
    Seul Canadien en lice durant le tournoi, Graham DeLaet a joué 69 (-1), ce qui lui vaut un bilan provisoire de 136 (-4) et le neuvième rang.
     
    De son côté, Woods (71) pointe en 25e position en raison d’un dossier de 139 (-1).
     
    «Je n’ai pas bien frappé la balle et je n’ai pas été bon sur les roulés. Je n’ai rien accompli de bon, à vrai dire, a-t-il expliqué au quotidien USA Today. Le seul élément positif, c’est que je me suis battu. Malheureusement, les résultats n’étaient pas là.»

    Suite sur TVA Sports

  • 01 Août 2014 à 21h08

    À voir : un arbitre ensanglanté

    Être arbitre comporte des risques. Parlez-en à Ben Major…

    Ce juge de mêlée a quitté le match entre les Alouettes et les Argonauts au premier quart après avoir reçu accidentellement en plein visage les crampons de Kyries Hebert, vendredi, à Montréal.

    À voir aussi :

    Courageux, Major a repris son poste plus tard dans la rencontre.


    Suite sur TVA Sports

  • 01 Août 2014 à 21h08

    Kovalev et Hopkins s'entendent

    Les choses changent rapidement dans le monde de la boxe.
     
    On en a eu une autre belle preuve, vendredi, quand on a su que Sergey Kovalev, et non Adonis Stevenson, affrontera Bernard Hopkins dans un combat d’unification des mi-lourds à l’automne.
     
    À lire également :
    C’est tout un revirement de situation pour le Québécois, puisque tout indiquait qu’il allait affronter Hopkins aux États-Unis, les titres WBC, IBF, WBA et The Ring devant être à l’enjeu.
     
    Ce seront plutôt les ceintures IBF, WBA et WBO qui seront disputées lors du duel Hopkins-Kovalev. Celui-ci aura lieu en novembre à New York et se déroulera sur les ondes de HBO.
     
    «Je dois avouer qu’on est un peu surpris par la tournure des événements, a souligné Yvon Michel lorsque joint par le Journal de Montréal. On a senti que quelque chose se tramait depuis le départ de Richard Schaefer de Golden Boy (promoteur de Hopkins).
     
    «On a vu qu’il y avait eu un certain rapprochement entre Golden Boy et HBO depuis un certain temps.»
     
    Les craintes de l’homme d’affaires se sont confirmées vendredi quand il a reçu le coup de fil de Stephen Espinoza, du réseau de télévision Showtime.
     
    Parfois, un boxeur change d’adversaire parce qu’il peut obtenir une meilleure bourse. Selon Michel, ce n’est pas le cas de Hopkins.
     
    «S’il avait accepté notre offre, il aurait empoché plus d’argent que le montant qu’il recevra pour croiser le fer avec Kovalev, a précisé Michel.
     
    «Pour ce qui est de Kovalev, il encaissera beaucoup moins d’argent que Hopkins pour ce combat. C’est un peu dur à comprendre.»
     
    Quant aux négociations pour un combat Stevenson-Hopkins, il semblerait que le boxeur de 49 ans était très gourmand. Toutefois, les discussions n’ont jamais vraiment décollé.
     
    Si on a parlé d’un désistement de Stevenson envers Kovalev au cours des derniers mois, peut-on maintenant affirmer la même chose de Hopkins à l’endroit du Québécois? Ça porte à réflexion.
     
    Stevenson se battra en septembre
     
    Même s’il a perdu une occasion en or d’affirmer son autorité dans la division des 175 lb, Stevenson ne se retrouvera pas les mains vides.
     
    Michel a indiqué que le champion du monde fera maintenant la finale du gala du 27 septembre contre un adversaire qui demeure à déterminer, devant les caméras de Showtime.
     
    L’affrontement entre Artur Beterbiev et Tavoris Cloud deviendra la demi-finale de la soirée.
     
    «Quand tu vis une situation semblable, tu dois te retourner de bord avec des solutions, a ajouté Michel. C’est sûr qu’Adonis est déçu, mais il veut demeurer actif en attendant de connaître l’identité du gagnant Kovalev-Hopkins.»
     
    Vers un duel Stevenson-Pascal?
     
    En l’espace de deux semaines, Stevenson et Jean Pascal ont vu leurs projets des prochains mois tomber à l’eau.
     
    Avec ce qui vient de survenir, un combat entre les deux pugilistes devient de plus en plus une forte possibilité.
     
    Avec les événements des derniers jours, on pourrait penser que ça pourrait prendre un certain temps, mais ce n’est pas le cas.
     
    «On sait que Jean devra prendre une décision bientôt sur sa défense obligatoire, a souligné Michel. Malgré ce qui est arrivé, on demeure ouvert à d’éventuelles négociations entre nous.»
     
    Il n’y a pas de doute qu’un combat Stevenson-Pascal susciterait beaucoup d’intérêt au Québec et dans le monde de la boxe.

    Suite sur TVA Sports

  • 01 Août 2014 à 21h08

    Le Canada fait bonne figure aux relais

    Le Canada s’est classé troisième des préliminaires aux relais 4 x 100 m et 4 x 400 m de la compétition d’athlétisme des Jeux du Commonwealth, vendredi.
     
    Kimberly Hyacinthe, de Lachenaie, ainsi que ses coéquipières Crystal Carly-Kristen Emmanuel, Phylicia George et Khamica Bingham, ont enregistré un temps de 43,66 s au 4 x 100 m. Elles ont terminé derrière les Jamaïcaines (42,44) et les Anglaises (43,33).
     
    L’équipe du 400 m relais, composée d’Audrey Jean-Baptiste, Wendy Dorr, Noelle Montcalm et Chanice Chase, a franchi la ligne d’arrivée en 3 min 31,02 s. Les Anglaises (3:27,88) ont dominé la course, suivies de près par les Nigériennes (3:28,28).
     
    Les finales des deux compétitions à relais auront lieu samedi.
     
    De son côté, Julie Labonté a terminé 12e et dernière de la finale du lancer du disque.
     
    «Je suis contente d’avoir fait la finale, mais je suis déçue de mon résultat. C’est dommage de terminer ma saison comme ça, mais je sais que ça aurait été difficile de remporter une médaille.
     
    «J’étais par contre très contente de ma troisième place au lancer du poids, mercredi, avec un record de saison de 17,58 m. J’étais très satisfaite de cela et l’ambiance était foudroyante» a commenté l’athlète de Sainte-Justine.

    Suite sur TVA Sports

  • 01 Août 2014 à 20h08

    Olave suspendu

    Le défenseur des Red Bulls de New York Jamison Olave s’est vu décerner une suspension de deux rencontres par le comité disciplinaire de la Major League Soccer (MLS), vendredi.
     
    Olave a agrippé les parties intimes d’Olmes Garcia, du Real Salt Lake, lors d’une altercation, mercredi. Le joueur fautif a aussi reçu une amende dont le montant n’a pas été divulgué.
     
    Tim Cahill, des Red Bulls, ainsi que Javier Morales, de l’équipe adverse, ont écopé d’une amende pour avoir passé la main dans le visage d’un rival.
     
    Les deux formations ont finalement fait match nul au compte de 1-1. 

    Suite sur TVA Sports

Tous les articles sur TVA Sports

Les incontournables

  • Pas d'incontournable