CHAÎNES
PUBLICATIONS
TVA FILMS
BOUTIQUES
CONCOURS
NOUVELLES
Mobilité
Emploi
 

Nouvelles

TVA Nouvelles
  • 20 Août 2014 à 21h08

    Facile pour Abanda

    La jeune Québécoise Françoise Abanda a remporté son match de premier tour des qualifications des Internationaux des États-Unis, mercredi.

    Abanda, 205e raquette mondiale, a atomisé la Roumaine Andreea Mitu (167e) en deux manches de 6-1 et 6-1.

    À lire et à voir également :

    La rencontre n’a duré que 46 minutes.

    L’athlète de 17 ans a été sans pitié au cours de la rencontre, ne concédant que 29 petits points à son adversaire.

    Abanda a ainsi remporté son premier match dans le cadre d’un tournoi du Grand Chelem sur le circuit de la WTA.

    Au prochain tour, la Québécoise se mesurera à la Japonaise Nao Hibino (214e). Cette dernière a vaincu l’Américaine Anna Tatishvili, septième favorite de la phase qualificative et 108e au monde.

    L’Ontarienne Heidi El Tabakh (201e) a elle aussi fait un pas de plus vers le tableau principal en remportant son match de premier tour des qualifications face à l’Américaine Samantha Crawford (324e) en trois manches de 7-6 (1), 6-7 (5) et 6-2. Elle affrontera au prochain tour l’Ukrainienne Kateryna Kozlova (145e).

    Chez les hommes, le Canadien Peter Polansky doit affronter jeudi le Slovaque Miloslav Mecir, à son deuxième match de cette phase qualificative.


    Suite sur TVA Sports

  • 20 Août 2014 à 21h08

    U20 : une finale Allemagne-Nigeria

    La finale de la Coupe du monde de soccer féminin des moins de 20 ans opposera l’Allemagne au Nigeria, ce dimanche, au Stade olympique de Montréal.
     
    Au même endroit, mercredi soir, l’Allemagne a gagné 2-1 contre la France pour se qualifier pour l’ultime match.
     
    Lena Petermann a fait la différence dans cette partie en marquant à la 81e minute.
     
    Les Allemandes avaient pris les devants dès la 12e minute grâce à un but de Pauline Bremer, mais la Française Griedge Mbock Bathy a créé l’égalité tout juste avant la mi-temps.
     
    Dans l’autre demi-finale, disputée à Moncton, le Nigeria a dominé la République populaire démocratique de Corée par le pointage de 6-2.
     
    Asisat Oshoala a mené la formation africaine en comptant pas moins de quatre buts.
     
    Sa coéquipière Courtney Dike a d’abord ouvert le pointage dès la 2e minute. Oshoala a pour sa part marqué lors des 24e, 60e, 68e et 85e minutes.
     
    L’autre but du Nigeria a été inscrit par Uchechi Sunday (à la 55e). Le pointage était de 2-1 pour le Nigeria à la mi-temps, mais la seconde demie a été à l’avantage d’Oshoala et sa bande.
     
    Programme double
     
    Tout juste avant la grande finale prévue à 19h, la République populaire démocratique de Corée et la France batailleront, dès 16h, pour la troisième place.
     
    Le Canada a été éliminé lors des quarts de finale de ce tournoi à la suite d’une défaite de 2-0 aux dépens de l’Allemagne.
     

    Suite sur TVA Sports

  • 20 Août 2014 à 21h08

    Bouchard complètement dominée par Stosur

    Devant une Samantha Stosur en état de grâce, Eugenie Bouchard s’est inclinée 6-2, 6-2 et a échoué à franchir le deuxième tour d’un tournoi de la WTA pour une troisième fois d’affilée, mercredi à New Haven, au Connecticut.

    Incapable d’imposer son service, la jeune Québécoise et huitième joueuse mondiale a été brisée cinq fois par son adversaire de 30 ans en pleine forme – ainsi se résume son revers.

    À voir et à lire également

    Stosur a brisé Bouchard dès le troisième jeu pour prendre les devants 2-1. La Québécoise avait montré des signes de faiblesses dès le premier jeu en commettant deux des sept double fautes qu'elle allait enregistrer dans la rencontre.

    Bouchard a nouveau perdu son service à 5-2, laissant Stosur servir pour la première manche.

    Les choses ne se sont pas arrangées en début de deuxième manche. L'Australienne a enlevé son service à sa jeune adversaire aux troisième et cinquième jeux (2-1, 4-1).

    Bouchard, troisième tête de série, avait facilement défait la 35e joueuse mondiale, la Serbe Bojana Jovanovski, 6-1, 6-1 au premier tour de la compétition.

    Stosur, 25e joueuse au monde, a quant à elle eu plus de difficulté au premier tour avec la Japonaise Kurumi Nara, 32e raquette mondiale, qu'elle a battue 7-6 (5), 6-7 (10), 6-2.

    L'Australienne a éprouvé quelques ennuis cette année. Elle n'a participé qu'à un seul quart de finale et c'était chez elle en janvier dernier, à Hobart, en Australie.

    De son côté, la Québécoise de 20 ans connaît une année de rêve. Cependant, elle a été éliminée dès le deuxième tour lors de ses trois derniers tournois, à Montréal, à Cincinnati et maintenant à New Haven.


    Suite sur TVA Sports

  • 20 Août 2014 à 20h08

    Richards se tord de douleur

    Une chute anodine s’est transformée en cauchemar pour Garrett Richards.

    Le lanceur des Angels de Los Angeles est sorti du match de mercredi contre les Red Sox de Boston sur une civière à cause d’une blessure à un genou.

    Richards est tombé alors qu’il complétait un jeu à l’avant-champ, au premier but. Sa jambe gauche s’est tordue et l’artilleur a presque aussitôt été pris d’une violente douleur.

    Entouré des joueurs de son équipe et du personnel médical, le droitier est demeuré de longues minutes étendu sur le sol et le moindre mouvement semblait être un supplice.

    Le partant est un des plus dominants du baseball majeur cette saison en vertu d’un dossier de 13-4, une moyenne de points mérités de 2,53 et ses 164 retraits au bâton.


    Suite sur TVA Sports

  • 20 Août 2014 à 20h08

    Bell et Blount arrêtés pour possession de drogue

    L’avenir de l’attaque au sol des Steelers de Pittsburgh pourrait bien s’être envolé en fumée…

    Le’Veon Bell et LeGarrette Blount, perçus comme les deux meilleurs demis offensifs de l’équipe, ont été arrêtés pour possession de cannabis, mercredi après-midi.

    La police du Canton de Ross, à 12 km au nord de Pittsburgh, a intercepté la Camaro de Bell vers 13h30, à une intersection de la région, après qu’il ait remarqué une forte odeur de cannabis provenant du véhicule.  

    Lorsqu’il a inspecté le véhicule, le patrouilleur a découvert un sac contenant 20 grammes de marijuana.

    Bell a été escorté vers un centre hospitalier pour procéder à l’analyse d’un échantillon de son sang.

    Les deux joueurs, ainsi qu’une passagère, ont été arrêtés par la suite et seront vraisemblablement accusés. Bell pourrait de plus être faire face à des accusations de conduite avec les facultés affaiblies.

    Les Steelers ont sélectionné Bell au deuxième tour du repêchage de 2013. L’an dernier, il a amassé 860 verges de gains sur 244 courses au sol avec huit touchés.

    Blount s’est joint aux Steelers pendant l’entre-saison. Lors de la dernière campagne, il a récolté 772 verges au sol avec sept majeurs.

    Pittsburgh affronte les Eagles à Philadelphie, jeudi soir.


    Suite sur TVA Sports

  • 20 Août 2014 à 20h08

    Tanguay a convaincu Iginla

    Le 2 novembre dernier, contre les Canadiens de Montréal, une blessure à la hanche est venue bousiller la saison d’Alex Tanguay.

    Complètement rétabli, l’attaquant de l’Avalanche du Colorado réalise toutefois que sa longue absence de la compétition pourrait réduire son rôle au sein d’une équipe bien rodée.

    À lire également :

    «Ce fut une saison frustrante et une à oublier, a raconté Tanguay, mercredi, à TVA Sports.

    «Cette année, les choses vont se jouer au camp d’entraînement. J’ai eu quelques conversations avec Patrick Roy au cours de l’été. Il a une idée de la [direction qu’il veut prendre].»

    Il a convaincu Inginla

    Parmi les nouveaux venus chez l'Avalanche, il y a notamment Jarome Iginla, avec qui Tanguay a évolué chez les Flames de Calgary pendant deux séjours (2006-2008, 2010-2013)

    L’attaquant de 34 ans a d’ailleurs joué un rôle cette acquisition, une semaine avant sa concrétisation.

    «Une semaine avant, Joe Sakic (le vice-président des opérations hockey) m’a appelé. Il m’a demandé le numéro à Jarome. Ils m’ont demandé de l’appeler pour lui vendre les mérites du Colorado. Ce ne fut pas difficile !»

    Des éloges pour Roy

    Pour revenir à Roy, Tanguay s’est dit impressionné par le rendement de son ancien coéquipier (1999-2003) derrière le banc d'une équipe de la Ligue nationale de hockey.

    «Il était préparé et toujours optimiste. Le trophée [Jack-Adams] qu’il a reçu, il le méritait pleinement.»

    Comme Roy, Tanguay vient de la région de Québec et rêve de jouer dans la Vieille Capitale. Un match préparatoire est d’ailleurs à l’affiche le 26 septembre prochain, face aux Canadiens de Montréal.

    «J’ai toujours rêvé de jouer pour les Nordiques et de jouer à Québec. Même s’il s’agit d’un match hors-concours, je serai très fébrile et très nerveux!»


    Suite sur TVA Sports

  • 20 Août 2014 à 20h08

    Samardzija ne l'avait pas

    Le partant Jeff Samardzija a connu un départ difficile et les Athletics d’Oakland ont perdu 8-5, mercredi, face aux Mets de New York.

    En trois manches et deux tiers, Samardzija (5-10) a alloué sept points.

    À voir : Sommaire

    Lucas Duda a réussi un circuit de trois points à ses dépens en troisième manche. L'artilleur a aussi accordé une longue balle à Eric Campbell et effectué un mauvais lancer permettant un point lors de ce même tour au bâton.

    Zack Wheeler (9-8) a signé la victoire, donnant quatre points, dont deux mérités, en cinq manches et deux tiers.

    Les A’s ont eu une belle occasion de revenir dans le match en huitième manche. Tirant de l’arrière 8-5, les buts étaient remplis, avec un retrait, quand Andy Parrino et Josh Donaldson ont été retirés successivement.

    Les Phillies, trouble-fête
    (Sommaire)

    Les Phillies de Philadelphie connaissent vraiment une saison atroce, mais ils ont réussi à embêter les Mariners de Seattle, l'emportant par la marque de 4-3.

    Ben Revere, Chase Utley et Marlon Byrd ont produit trois des quatre points des vainqueurs, tandis que Wil Nieves a croisé la plaque sur une balle passée; une erreur du receveur Jesus Sucre.

    Pour les représentants de l’État de Washington, Kendrys Morales a claqué une longue balle en solo. Logan Morrison a cogné un double opportun. Il a par la suite marqué le troisième point des siens en raison d’un mauvais lancer de Cole Hamels (7-6).

    Hamels a évolué pendant cinq manches, accordant trois points mérités sur neuf coups sûrs et quatre retraits au bâton. Jonathan Papelbon a sauvegardé sa 30e victoire de la saison.

    La défaite est allée au dossier de James Paxton (3-1), sa première de la saison.

    Les Mariners sont au plus fort de la course au meilleur deuxième dans la Ligue américaine, alors que les Phillies ne se qualifieront pas pour les séries éliminatoires, en vertu d’un piètre dossier de 56-71.

    Les Rangers ont eu chaud
    (Sommaire)

    Les Rangers du Texas ont marqué cinq points lors des deux premières manches, mais ont bien failli se faire jouer un vilain tour par les Marlins de Miami, alors que la formation texane l'a finalement emporté par la marque de 5-4.

    J.P. Arencibia et Alex Rios ont chacun claqué un double de deux points, en première et deuxième manches respectivement, alors que Leonys Martin a réalisé un simple opportun, à la reprise initiale.

    Forts d’une avance de cinq points, les Rangers ont vu leurs rivaux revenir dans la partie en quatrième manche grâce à un double de Marcell Ozuna. Ce dernier a par la suite croisé la plaque sur le lancer hors cible de la part du partant Nick Martinez (3-9). Puis, en fin de neuvième manche, Ozuna a récidivé avec une longue balle en solo, immédiatement imité par son coéquipier Jarrod Saltalamacchia. La remontée s'est toutefois arrêtée là.

    Martinez a obtenu le gain en lançant pendant six manches. Il a accordé deux points mérités sur six coups sûrs et sept retraits au bâton. Neftali Feliz a sauvegardé sa cinquième victoire de la saison.

    La défaite est allée au dossier de Nathan Eovaldi (6-8).


    Suite sur TVA Sports

  • 20 Août 2014 à 20h08

    Durant courtisé à coups de millions

    À coups de centaines de millions de dollars, Under Armour tente de battre Nike pour parapher une entente de commandite avec la vedette Kevin Durant.

    Roc Nation Sports, l’agence du rappeur qui gère la carrière de Durant, aurait indiqué à Nike que son manufacturier rival a présenté une offre oscillant entre 265 et 285 millions $ sur plus de 10 ans au clan de l’ailier du Thunder d'Oklahoma City.

    À voir et à lire également

    On comprend que cette nouvelle entente est probablement plus lucrative que la dernière offre de Nike, qui rapporterait 20 millions $ annuellement à Durant.

    L’entente d’Under Armour comprendrait notamment des incitatifs comme la construction d’un centre communautaire au nom de la mère de «KD», Wanda Pratt.

    Durant touchera près de 20 millions $ en salaire la saison prochaine. Avec sa moyenne de 32 points par match en 2013-2014, l’athlète de 25 ans a terminé premier marqueur de la NBA pour une quatrième fois en cinq ans.


    Suite sur TVA Sports

  • 20 Août 2014 à 19h08

    Tisser des liens en Saskatchewan

    Les Alouettes de Montréal sont restés dans les Prairies après leur sixième défaite de la saison, samedi, dans le but de créer des liens entre les joueurs. Ils espèrent maintenant que cela les aidera à renouer avec la victoire.

    Éloignés de Montréal et de leur famille, les joueurs des Alouettes (1-6) n’ont eu d’autre choix que de passer beaucoup de temps ensemble au cours des derniers jours. L’objectif était de renforcer l’esprit d’équipe.

    À voir et à lire également

    «Ça ne peut pas faire de tort», a admis l’entraîneur-chef Tom Higgins, au terme de l’entraînement des siens à Regina, mercredi.

    «C’est certain que l’atmosphère aurait été un peu plus positive si on avait gagné, mais les joueurs passent du bon temps ensemble et gardent une très belle attitude.»

    Sur les traces d’Al Capone

    C’est dans cette optique qu’une bonne trentaine de joueurs sont allés visiter les tunnels d’Al Capone à Moose Jaw, en début de semaine.

    Éric Deslauriers a fait partie de cette expédition et il a adoré son expérience.

    «C’était un genre de théâtre interactif et ils nous formaient comme si nous allions être les prochains contrebandiers, a expliqué le receveur éloigné avec un sourire.

    «On en a appris sur l’histoire, la raison pour laquelle ils se sont retrouvés à Moose Jaw après Chicago et New York, où ils étaient devenus trop connus, et nous avons visité la chambre d’Al Capone et celle des fusils. C’était super!»

    Les joueurs ont ensuite eu droit à une période de relaxation dans un spa.

    «On a juste relaxé, jasé entre nous. C’était une journée pour tisser des liens. Honnêtement, ce sont parfois des activités nécessaires et je pense que ça va nous aider», a poursuivi Deslauriers.

    Une semaine bénéfique

    Luc Brodeur-Jourdain croit qu’il est bon pour une équipe de s’isoler quelque peu.

    «En dehors du football, on n’a pas vraiment de temps de qualité à passer ensemble. Cette semaine, on a eu l’occasion de se retrouver un peu isolés à partager beaucoup de temps. On fait plein d’activités, on soupe ensemble, on se promène en ville, ça nous donne l’opportunité de se connaître un peu plus en dehors de notre sport et à mes yeux, ce qu’on vit en ce moment est bénéfique pour la chimie d’équipe», a souligné le numéro 58 des Moineaux.

    Au menu mercredi soir, il y avait une dernière activité d’équipe avant le départ pour Winnipeg, où les Alouettes affronteront les Blue Bombers vendredi soir. Les joueurs devaient se réunir pour une soirée jeux de cartes et jeux vidéo.

    «Moi, je ne connais rien aux jeux vidéo, car c’est d’une autre génération, mais les joueurs semblent s’amuser à se tirer dessus!», a blagué l’entraîneur-chef.

    Un tournant?

    Tous espèrent que cette semaine loin de la maison se terminera avec une victoire, qui est plus qu’attendue dans le clan montréalais.

    «C’est ce qu’on veut, a soutenu Higgins. Il faut être positif et foncer à toute vapeur. Si on peut faire virer le vent de bord et commencer à gagner des matchs, les gens regarderont peut-être cette semaine avec du recul en se disant que ç’a été un tournant dans la saison.»

    Deslauriers abondait dans le même sens et croit que les joueurs se sont créé des souvenirs dont ils vont parler encore longtemps.

    «C’est certain que ça pourrait faire une différence pour la suite. Ces petites histoires qu’on a vécues risquent de nous revenir en tête après des victoires ici et là. Si ça peut faire en sorte que des amitiés se créent ou simplement qu’on apprenne quelque chose qu’on ignorait d’un de nos coéquipiers, alors ça vaut la peine.»


    Suite sur TVA Sports

  • 20 Août 2014 à 19h08

    Enfin de la lumière pour le rugby!

    De sport anonyme pratiqué dans nos écoles et universités, le rugby se voit soudainement projeté dans l’actualité grâce au surprenant parcours des Canadiennes jusqu’en finale de la récente Coupe du monde à XV.
     
    Du haut de leur vague, personne ne souhaite en descendre!
     
    «Non, je ne m’y attendais pas du tout», a avoué Magali Harvey au sujet de la popularité pour leur sport que le résultat en France a déclenchée.
     
    «C’est excellent que ça devienne ainsi aussi populaire. Au début, on voulait seulement représenter le Canada et espérer que notre équipe connaisse du succès», a exprimé Harvey depuis l’Espagne, où elle s’offre des vacances depuis la fin du tournoi, dimanche.
     
    «Le plus beau cadeau»
     
    Trois jours après la défaite en finale contre l’Angleterre, les acteurs du rugby au Canada ont vu à garder les projecteurs braqués sur leur sport.
     
    Une quinzaine de médias du pays ont participé à la conférence téléphonique de la fédération nationale, mercredi. Parmi les invités, il y avait Magali Harvey, élue joueuse internationale par excellence de la dernière année, et l’entraîneur François Ratier.
     
    Pendant ce temps, à Québec, le Rouge et Or de l’Université Laval avait convié les médias pour confirmer le retour dans ses rangs de Marie-Pier Pinault-Reid, choisie sur l’équipe d’étoiles mondiales, qui reprend ses études en médecine après un exil de deux années dans une ligue professionnelle en France.
    «Au-delà de notre médaille d’argent (à la Coupe du monde), le plus beau cadeau qu’on s’est fait est celui de la promotion du rugby», a dit avec doigté la joueuse de 25 ans, l’une des sept Québécoises parmi les vice-championnes.
     
    Prêt à répondre?
     
    Rugby Canada comptait 26 000 joueurs licenciés en 2013, soit une hausse de 700 sur l’année précédente. Au Québec, le nombre est demeuré à 2621, dont 1678 dans la catégorie senior.
     
    Afin de bien absorber cet élan de popularité qui pourrait mener, qui sait, à une hausse des inscriptions, les entraîneurs devront être encore mieux préparés, selon Bill McNeil.
     
    «On est obligé d’être bien organisé et structuré parce qu’on va perdre la confiance des jeunes et des parents», a avisé l’entraîneur-chef du Rouge et Or, l’un des principaux artisans de l’implantation de ce sport au Québec depuis une vingtaine d’années.
     
    «Ça fait 12 ans que je travaille au développement du rugby au Québec et au Canada, mais c’est la première fois où on se retrouve dans cette situation.
     
    Or, je pense que ça va être bénéfique pour notre sport. C’est un beau problème, du moins», a observé François Ratier, presque surpris par le tsunami!

    Suite sur TVA Sports

Tous les articles sur TVA Sports

Les incontournables

  • Pas d'incontournable