CHAÎNES
PUBLICATIONS
TVA FILMS
BOUTIQUES
CONCOURS
NOUVELLES
Mobilité
Emploi
 

Nouvelles

TVA Nouvelles
  • 17 Septembre 2014 à 01h09

    Martin mène les Pirates à bon port

    Russell Martin a claqué un circuit de deux points en fin de deuxième manche, mardi, aidant les Pirates de Pittsburgh à défaire les Red Sox de Boston par la marque de 4-0.

    À voir : Sommaire | Faits saillants

    Ailleurs dans le baseball majeur : Les Nationals champions

    Le receveur a expédié un tir d’Anthony Ranaudo par-dessus la clôture du champ droit pour sa 10e longue balle de la campagne.

    Starling Marte a également envoyé un lancer hors des limites du terrain, récoltant deux coups sûrs. Charlie Morton (6-12) a permis quatre coups sûrs et deux buts sur balles en cinq tours au bâton, totalisant six retraits sur des prises.

    Les vainqueurs ont obtenu un deuxième gain de suite et occupent la dernière place donnant accès aux séries éliminatoires dans la Ligue nationale.

    Xander Bogaerts a amassé deux coups sûrs pour les champions de la plus récente Série mondiale. Ranaudo (3-3) a concédé trois points, quatre frappes en lieu sûr et trois passes gratuites en cinq manches et deux tiers.

    Performance magistrale d’Arrieta
    (Sommaire)

    Jake Arrieta a limité les frappeurs adverses à un seul coup sûr dans une victoire de 7-0 des Cubs de Chicago contre les Reds de Cincinnati.

    Arrieta (9-5) se dirigeait vers un match sans point ni coup sûr lorsque Brandon Phillips a frappé un double à ses dépens après un retrait en huitième manche.

    Le droitier n’a pas semblé ébranlé, puisqu’il a retiré dans les ordres les cinq autres frappeurs des Reds à se présenter devant lui par la suite, dont trois sur des prises.

    Arrieta a terminé la rencontre avec 13 retraits au bâton, contre un seul but sur balles.

    Chris Coghlan a produit trois points à l’aide d’un double pour les vainqueurs. La recrue Jorge Soler a poussé deux coureurs au marbre, frappant notamment sa cinquième longue balle de la saison.

    Johnny Cueto (18-9) a hérité de la défaite. En cinq manches et deux tiers, il a accordé six points, cinq coups sûrs et autant de buts sur balles.

    Ç’a été intéressant avec Patrick. Il a été un modèle pour les jeunes. Ç’a été bon d’avoir F. Allaire parce qu’il y avait une sorte de gap entre lui et les gardiens. Ç’a été très bien.

    Quand je suis devenu substitut, j’ai accepté mon rôle de vétéran. Si tu veux jouer tous les matchs et que t’es le réserviste, tu trouves le temps long. J’ai vraiment aimé ça, c’était moins de pression.


    Suite sur TVA Sports

  • 17 Septembre 2014 à 00h09

    Les anges gardiens de Giguère

    Nouveau gardien retraité, Jean-Sébastien Giguère regarde sa carrière dans la LNH avec sérénité. Selon lui, il n’aurait jamais pu faire autant de chemin sans sa famille.

    En sachant ce qu’il en coûte aujourd’hui pour maintenir un jeune joueur de hockey dans les ligues mineures d’élite, on se doute bien des sacrifices qu’ont dû faire ses parents pour que le jeune Jean-Sébastien chemine jusqu’au triomphe de la coupe Stanley.

    Giguère à «Dave Morissette en direct» : 1re partie | 2e partie

    À voir également : Exercices avec «Jiggy»


    «On sait comment c’est cher le hockey, 10 000 $ par saison pour un jeune du midget AAA…  a constaté le désormais ex-gardien québécois. Et un équipement de gardien, c’est dispendieux.

    «Mon père a dû hypothéquer notre maison une deuxième fois pour me permettre de continuer à jouer et me fournir de l’équipement. Mes frères, mes sœurs et moi passions les journaux locaux pour aider à payer. Nous ne faisions pas beaucoup d’argent, mais mes parents ont fait du sport une priorité chez nous.

    «Ç’a rapporté aujourd’hui pour moi. Nous étions une famille tissée serrée.»

    Le père et la mère de Giguère sont décédés respectivement en 2008 et en 2013. La perte de ses parents ont marqué l’athlète montréalais.

    «Pour mon père, c’était un peu inattendu. Ma mère a eu l’Alzheimer. Ç’a été dur pour moi quand je suis revenu après une saison dans la LNH et qu’elle ne me reconnaissait plus.»

    Le deuxième père

    Une fois que Giguère a accédé aux plus hautes sphères du hockey en Amérique du Nord, un autre homme a fait son arrivée dans sa «famille» : François Allaire.

    Le célèbre entraîneur de gardiens a pris en main Giguère à son arrivée chez les Ducks d’Anaheim en 2000 – les Mighty Ducks, à l’époque.

    On connaît la suite : l’ancien gardien des Whalers de Hartford et des Flames de Calgary allait obtenir le trophée Conn Smythe dans l’incroyable percée des Mighty Ducks en finale de la coupe Stanley, en 2003, et soulever le précieux trophée avec les Ducks en 2007.

    «François Allaire est comme mon deuxième père, a lancé Giguère à Dave Morissette. Je n’aurais jamais joué dans la LNH à ce niveau sans lui.

    «Avant lui, je n’avais pas de direction. La journée que je l’ai rencontré à Anaheim, il m’a appelé et, le lendemain j’étais dans son sous-sol à regarder des vidéos. Aussitôt, j’ai eu beaucoup plus de confiance. C’est difficile avec lui les entraînements, mais ça paie parce que les matchs sont plus faciles. Tu es prêt à faire face à des Mario Lemieux et à des Steve Yzerman.

    Allaire a suivi Giguère comme un ange gardien par la suite, partout où le portier émérite est allé : chez les Maple Leafs de Toronto d’abord, puis chez l’Avalanche du Colorado, où il a disputé sa dernière saison en 2013-2014.

    «Rendu là dans ma carrière, je savais plus à quoi m’attendre de moi-même, bien sûr. Il n’avait plus qu’à me donner des drills.

    «Je crois qu’un gars comme lui devrait un jour être reconnu par le Temple de la renommée. Il a changé la position du tout au tout. Je n’étais pas athlétique ni flexible, alors je devais me faire gros devant le filet.  Il a complètement changé mon style.


    Suite sur TVA Sports

  • 16 Septembre 2014 à 23h09

    Packers : la saison de Mulumba en péril

    Le secondeur des Packers de Green Bay Andy Mulumba a été blessé au genou durant le match de dimanche face aux Jets de New York et sa saison pourrait être compromise.

    Selon le site du quotidien «Milwaukee-Wisconsin Journal Sentinel», l’entraîneur-chef de la formation, Mike McCarthy, a qualifié lundi le problème du Québécois de 24 ans de «significatif». Une déchirure ligamentaire n’est d’ailleurs pas exclue dans son cas.

    À voir et à lire également

    L’ancien porte-couleurs des Spartiates du Vieux-Montréal attend cependant les résultats d’autres examens médicaux qui révéleront l’ampleur des dégâts.

    Si Mulumba est à l’écart pour le reste de la campagne, il rejoindra un groupe d’éclopés comprenant B.J. Raji, Jared Abbrederis, Don Barclay, Aaron Adams, Nate Palmer et Khyri Thornton.


    Suite sur TVA Sports

  • 16 Septembre 2014 à 23h09

    Les Sounders remportent la coupe Lamar-Hunt

    Les Sounders de Seattle ont inscrit deux buts en prolongation, mardi, pour vaincre l’Union de Philadelphie au compte de 3-1 et remporter la Coupe des États-Unis Lamar-Hunt.

    Par conséquent, la formation de l’Ouest américain a assuré sa place pour la Ligue des champions de la CONCACAF en 2015.

    Ayant décoché six tirs, dont deux cadrés, Clint Dempsey a brisé l’égalité à la 101e minute de jeu. Moins d’un quart d’heure plus tard, Obafemi Martins a creusé l’écart, lui qui avait obtenu une mention d’aide sur le filet décisif.

    Tôt en seconde demie, Chad Barrett a créé l’impasse pour les Sounders. Stefan Frei a repoussé quatre ballons.

    Maurice Edu a donné les devants aux favoris de la foule pendant l’engagement initial. Cristian Maidana a participé à cette réussite. Il a également réalisé sept coups de pied de coin, tandis que le Français Sébastien Le Toux en a fait cinq. Le gardien Zac MacMath a effectué trois arrêts.


    Suite sur TVA Sports

  • 16 Septembre 2014 à 22h09

    Les Orioles peuvent célébrer

    Les Orioles de Baltimore ont conquis le championnat de la section Est de la Ligue américaine, mardi, en disposant des Blue Jays de Toronto par la marque de 8-2.
     
    Les Orioles (91-60) ont remporté un premier titre du genre depuis 1997. La formation du Maryland participera aux séries éliminatoires pour une deuxième fois en trois ans, après avoir gagné la course du meilleur deuxième en 2012.
     
    À voir et à lire également :
    Leur dernière victoire en Série mondiale remonte toutefois à 1983.
     
    Les vainqueurs n’ont pas perdu de temps pour prendre les devants, puisque Steve Pearce a cogné un circuit de trois points en première manche.
     
    Jimmy Paredes l’a imité en deuxième, cette fois en solo. Alejandro De Aza a fait sa part en cognant un triple en septième lorsque les coussins étaient tous occupés.
     
    Ubaldo Jimenez (5-9) a mérité la victoire après avoir accordé deux points mérités en cinq manches de travail.
     
    Son vis-à-vis Drew Hutchinson (10-12) a œuvré pendant six manches et un tiers, allouant six points mérités, cinq coups sûrs et deux buts sur balles. Il a tout de même retiré 11 frappeurs sur des prises.
     
    Edwin Encarnacion et Jose Reyes ont produit les points des Jays, qui ont perdu un troisième match de suite.
     

    Suite sur TVA Sports

  • 16 Septembre 2014 à 22h09

    Eugenie à la plage

    Faire partie du Top 10 mondial de la WTA offre quand même certains avantages.

    Eugenie Bouchard, coqueluche du tennis féminin, a d'ailleurs la ferme intention d'apprécier les bons moments que sa carrière lui permet de vivre.

    La jeune joueuse montréalaise, reconnue de par le monde pour son activité sur les réseaux sociaux et, plus précisément, ses égoportraits, a encore frappé.

    Après avoir profité de la ville qui ne dort jamais après son élimination aux Internationaux des États-Unis, la Québécoise a publié une photo d'elle sur la fameuse plage de Venice Beach, en Californie.

    «Séance photo pour Nike à Venice Beach... La vie pourrait être pire», a-t-elle écrit sur son compte Twitter.

    En effet Eugenie, la vie pourrait être pire...


    Suite sur TVA Sports

  • 16 Septembre 2014 à 22h09

    Les Nationals champions dans l'Est

    Les Nationals de Washington ont décroché le titre de la section Est de la Ligue nationale de baseball, mardi, en vertu d’une victoire de 3-0 aux dépens des Braves d’Atlanta.

    À voir : Sommaire

    La formation de la capitale américaine a obtenu son deuxième championnat en trois ans. Avant cette séquence de succès, les anciens Expos de Montréal avaient accédé aux séries éliminatoires une seule fois, soit en 1981.

    La concession était également au premier rang de la section Est en 1994, lorsqu’un conflit de travail avait paralysé les activités du baseball majeur, de sorte que le calendrier régulier n’avait pu être complété.

    Dans la victoire des siens, Ian Desmond a claqué un circuit de deux points à la sixième reprise. Il a croisé le marbre deux fois. Le partant Tanner Roark (14-10) a blanchi l’adversaire pendant sept tours au bâton, donnant cinq coups sûrs. Drew Storen a signé son septième sauvetage de la campagne.

    Pour les perdants, Philip Gosselin et Chris Johnson ont chacun frappé en lieu sûr à deux occasions. Aaron Harang (11-11) a concédé deux points, cinq coups sûrs et deux buts sur balles en sept manches, tout en amassant huit retraits sur des prises.

    Flores massacre les Marlins
    (Sommaire)


    Wilmer Flores a récolté six points produits à l’aide de trois coups sûrs, incluant deux longues balles, et les Mets de New York ont vaincu les Marlins de Miami au compte de 9-1.

    Le héros du jour a frappé un double permettant à Travis d’Arnaud de croiser le marbre en fin de quatrième manche. Lors du tour au bâton suivant des siens, il a claqué un circuit de trois points, avant de récidiver avec un coureur sur les sentiers en septième.

    Curtis Granderson a ajouté trois coups sûrs et fait marquer un coéquipier, en plus de toucher la plaque une fois.

    L’ancien lanceur des Expos de Montréal Bartolo Colon (14-12) a accordé un point en sept manches, même s’il a donné 12 coups sûrs. Il a éventé sept rivaux sur des prises.

    Donovan Solano a obtenu trois coups sûrs dans une cause perdante, tandis que Christian Yelich a été à l’origine du seul point des visiteurs. Nathan Eovaldi (6-12) a alloué six points en quatre manches et un tiers.


    Suite sur TVA Sports

  • 16 Septembre 2014 à 22h09

    Davis à la rescousse de victimes de la route

    Le joueur d’avant-champ des Orioles de Baltimore Chris Davis s’est porté au secours de victimes d’un accident de la route, lundi après-midi, dans la région de Baltimore-Washington.

    D’après le quotidien «Baltimore Sun», celui qui purge actuellement une suspension de 25 matchs pour violation à la politique antidopage du baseball majeur a joint ses efforts à ceux d’autres automobilistes.

    À voir et à lire également

    Il s’est dirigé vers la scène de la collision et a vu un camion «pickup» renversé sur le côté; un occupant de l’engin avait été éjecté de celui-ci, tandis qu’un autre se trouvait coincé sous le véhicule.

    Davis et trois ou quatre autres personnes ont donc remis le camion sur ses roues malgré l’essence qui s’écoulait sur l’asphalte.

    «Il était le premier arrivé sur place. Je ne pouvais le croire, il était le gars en train de courir dans la rue pour essayer ensuite de sortir la personne étant sous le ''pickup'', a expliqué Mike Soukup, l’un de ceux ayant aidé les accidentés. Quand je me suis présenté, il a dit de me dépêcher, qu’il fallait ramener le véhicule à sa position originale.»

    Musicien local, Soukup a par ailleurs dit à son célèbre partenaire que la sanction imposée à son endroit vendredi était injuste.

    «Je lui ai précisé qu’il avait été floué et il a apprécié; il était vraiment sincère quand il m’a répondu, a-t-il déclaré. C’est un homme bien, il parlait à tout le monde.»

    Par ailleurs, les gens impliqués dans la collision sont tous hors de danger, selon les autorités locales.


    Suite sur TVA Sports

  • 16 Septembre 2014 à 22h09

    Stanton espère revenir avant la fin de la saison

    Le frappeur de puissance des Marlins de Miami Giancarlo Stanton espère revenir au jeu d’ici la fin de la saison après avoir reçu un tir en plein visage, la semaine dernière.
     
    Stanton a publié une photo de lui sur Instagram, mardi, montrant son visage après avoir été atteint par la balle rapide du lanceur des Brewers de Milwaukee Mike Fiers.
     
    À voir et à lire également : 
    «Je progresse énormément!! Je veux remercier tout le monde qui a joué un rôle dans le processus de récupération. Vos aimables messages, pensées et prières veulent dire beaucoup pour moi. Je vais vers l’avant», a écrit Stanton.
     
    Stanton devait rencontrer les médecins mardi pour qu’ils évaluent son progrès. Celui qui a claqué 37 circuits cette saison, au deuxième rang du baseball majeur, a subi des fractures faciales et des dommages aux dents.


    Suite sur TVA Sports

  • 16 Septembre 2014 à 21h09

    Rice : la NFLPA ira en appel

    L’Association des joueurs de la NFL (NFLPA) va porter en appel la décision du circuit de suspendre indéfiniment l’ancien porteur de ballon des Ravens de Baltimore, Ray Rice.

    Dans un communiqué publié mardi, le syndicat affirme que cette décision est «basée sur des faits qui révèlent un processus manquant de transparence et d’impartialité, incluant le rôle joué par le bureau du commissaire de la NFL (Roger Goodell)».

    À voir et à lire également

    «Nous avons demandé à un arbitre neutre et choisi conjointement d’entendre cette affaire, étant donné que le commissaire et son personnel seront des témoins essentiels et ne pourront agir comme arbitres impartiaux.»

    Rice avait été sanctionné le 8 septembre par le commissaire Goodell après qu’une vidéo le montrant en train de frapper son épouse eut été rendue publique.

    Il avait été libéré plus tôt par les Ravens.

    Selon les termes de la dernière convention collective, une date d’audience devra être fixée d’ici 10 jours.


    Suite sur TVA Sports

Tous les articles sur TVA Sports

Les incontournables

  • Pas d'incontournable